2 mars 2020 à 16:37
Journalist ID: 3058
Code d'info: 83698805
0 Persons

Tags

Coronavirus : L'Iran ne compte pas sur l'aide américaine (Moussavi)

Téhéran (IRNA) – Mettant en cause les offres d'aide des USA dans la lutte contre le coronavirus, le porte-parole du ministère iranien des affaires étrangères a précisé que l'Iran ne compte pas sur l'aide des Américains qui ont récemment perturbé le mécanisme suisse du SHTA.

Dans le cadre de sa conférence de presse hebdomadaire, Abbas Moussavi qui s'adressait aux journalistes par la vidéoconférence, a fait part du scepticisme de l'Iran à l'égard des propositions d'aide américaines qui ne sont offertes que d'une manière verbale.

Le diplomate iranien a mis en particulier l'accent sur les hostilités de la partie américaine contre le mécanisme SHTA établi par la Suisse en vue de garantir la fourniture des produits pharmaceutique au peuple iranien.

Le porte-parole du ministère iranien des affaires étrangères a déclaré que depuis la propagation du coronavirus en Chine, la lutte contre cette épidémie est devenue une question d'urgence qui nécessite la solidarité et la synergie internationales car aucun pays ne peut dire qu'en s'isolant il pourra, unilatéralement, combattre cette maladie.

En outre, le diplomate iranien a conseillé à certains médias persanophones basés à l'étranger de ne pas affaiblir le moral des Iraniens sous prétexte de lutter contre le Coronavirus.

En évoquant les derniers faits concernant le JCPOA, Abbas Moussavi a affirmé que la mise en marche du mécanisme du règlement des différends ou la présentation du dossier iranien au Conseil de sécurité des Nations Unies sont des sujets mort-nés.

Le porte-parole du ministère iranien des affaires étrangères a exhorté les Européens à revenir sur leurs obligations dans le cadre du JCPOA dans le temps où l'Iran respecte pleinement ses engagements.

S'opposant au déploiement des forces françaises dans la zone du détroit d'Ormuz, Abbas Moussavi a précisé que la présence des forces étrangères est un facteur déstabilisateur pour la région. "La sécurité du détroit d'Ormuz est assurée traditionnellement  par l'étroite coopération irano-omanaise.", a conclu le porte-parole du ministère iranien des affaires étrangères.

Votre commentaire

You are replying to: .
3 + 9 =