7 mars 2020 à 11:45
Journalist ID: 2395
Code d'info: 83704711
0 Persons
L'ONU soutient l'Iran dans la lutte contre le coronavirus

Téhéran (IRNA)- La coordinatrice des Nations Unies résidente en Iran, Ugochi Daniels, a exprimé sa solidarité avec les familles des victimes du coronavirus et a déclaré que les Nations Unies feront tout ce qu'elles peuvent pour aider Téhéran à combattre le virus.

Elle a déclaré que, alors que l'Organisation mondiale de la santé élevait l'évaluation des risques mondiaux du COVID-19 à un niveau très élevé la semaine dernière, aujourd'hui, plus de 90 000 personnes dans 58 pays ont été testées positives.

Malheureusement, l'Iran est l'un des pays les plus touchés et l'ONU réitère que tous les Iraniens doivent respecter toutes les directives recommandées par le siège national pour la gestion des coronavirus.

Le représentant de l'OMS en Iran, Christoph Hamelmann, a mis en garde contre la situation en Iran, affirmant que les agences des Nations Unies, y compris l'OMS, fournissent à l'Iran des articles médicaux de base et des services techniques.

Le porte-parole du ministère iranien de la Santé, Kianoush Jahanpour, a annoncé vendredi que le nouveau coronavirus, COVID-19, avait tué 17 autres de ses compatriotes au cours des dernières 24 heures, portant le nombre total de morts à 124 sur un total de 4 747 cas d'infection à ce jour.

Jahanpour a déclaré à midi que 1 234 personnes ont reçu un diagnostic de COVID-19 depuis hier, ce qui est associé à la plus grande activité du système de laboratoire du pays.

S'exprimant lors d'une conférence de presse, Jahanpour a déclaré qu'il y avait 1 234 nouveaux cas d'infections à coronavirus dans le pays, ce qui porte le nombre total à 4 747.

La grande majorité des cas se trouvent à Téhéran, avec 1 413 personnes infectées, a-t-il déclaré.

Jahanpour a poursuivi en disant que 124 personnes sont mortes et 913 personnes se sont rétablies depuis l'épidémie du virus en Iran.

Le porte-parole du ministère iranien de la Santé a également averti les gens de cesser de se rendre dans les villes touristiques, notamment Ispahan, Gilan, Mazandaran et les provinces du sud de l'Iran.

Dans l'intervalle, le ministre de la Santé Saeed Namaki a annoncé qu'un nouveau plan national de mobilisation sera mis en œuvre à travers le pays dès jeudi pour lutter contre l'épidémie de coronavirus et traiter plus efficacement les patients.

Namaki a indiqué que le plan inclura tous les 17 000 centres de santé et les 9 000 centres médicaux et cliniques de toutes les villes, banlieues et villages.

Il a ajouté que le plan comprendra la mise en quarantaine à domicile, notant que les personnes infectées recevront les médicaments et les conseils nécessaires, mais elles sont priées de rester à la maison.

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a souligné les capacités élevées de l’Iran pour prévenir une épidémie de nouvelle infection à coronavirus.

Le ministère iranien des Affaires étrangères a organisé une réunion la semaine dernière pour informer un représentant de l’OMS et les ambassadeurs étrangers résidant à Téhéran des dernières mesures préventives et thérapeutiques prises par le pays pour contenir le COVID-19, comme l’appelle le nouveau coronavirus.

Dans des commentaires lors de la réunion, le représentant de l’OMS a déclaré que l’Iran possède les capacités fondamentales nécessaires pour lutter contre l’épidémie et que les performances de Téhéran ont été «réussies et exemplaires» dans la région et dans le monde.

Les responsables du ministère iranien de la Santé, qui étaient également présents à la réunion, ont réaffirmé l’attachement de l’Iran aux réglementations et normes sanitaires internationales.

L'Iran dispose de toutes les capacités techniques et spécialisées nécessaires pour combattre le coronavirus, ont-ils souligné.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9422**

Votre commentaire

You are replying to: .
2 + 5 =