8 mars 2020 à 11:43
Journalist ID: 2385
Code d'info: 83705940
0 Persons
Terrorisme médical américain visant l’Iran : Zarif appelle le monde à ne pas rester silencieux

Téhéran (IRNA) - Le ministre iranien des Affaires étrangères, Mohammad Javad Zarif, réagissant dans un tweet samedi aux sanctions américaines visant l’Iran en pleine période de propagation mortelle de coronavirus, à laquelle sont confrontés le peuple et le gouvernement iranien, a vivement fustigé cette position illégale et inhumaine avant d’appeler le monde à ne pas rester silencieux face au « terrorisme médical » américain.

Zarif a écrit sur sa page Twitter: « Donald Trump intensifie malicieusement les sanctions illégales américaines visant à épuiser les ressources de l'Iran nécessaires pour contrer la Covid-19 pendant que nos citoyens en meurent. »

Il a ajouté: « Le monde ne peut plus rester silencieux alors que le terrorisme économique américain est remplacé par un terrorisme médical ».

Ce tweet de Mr. Zarif intervient alors que les sanctions des États-Unis sur l'approvisionnement de matériel médical et de médicaments ont rendu la situation critique pour les Iraniens. Le problème s'est particulièrement aggravé ces dernières semaines, l'Iran, comme de nombreux autres pays, a été happé par l'épidémie de coronavirus. La pénurie de matériel médical en raison des sanctions américaines pose de graves risques pour la santé des patients face à l'épidémie.

L’arrivée de Coronavirus  en Iran a été officiellement annoncée fin février. L'Iran est dans une situation critique depuis le retrait unilatéral des Etats-Unis de Trump de l’accord multilatéral nucléaire et la réimposition des sanctions illégales les plus cruelles contre le pays.

« La pression maximale » de Donald Trump qui fait fi de la résolution 2 231 du Conseil de sécurité et du jugement de la Cour internationale de justice – vise également et cela ouvertement, les secteurs humanitaires à savoir alimentaire et pharmaceutique et entrave toute importation à cette fin.

Les États-Unis avaient précédemment affirmé qu'un nouveau mécanisme d'importation de produits agricoles et pharmaceutiques avec l'Iran via la Suisse avait été établi et mis en œuvre, une allégation jugé suspect par le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères, Abbas Moussavi, qui a mis en doute les vraies intensions de l’administration Trump.

« Si les Américains avaient eu de bonnes intentions, ils n'auraient pas le médiatiser et le gonfler à des fins propagandistes. Intéressant c’est que le gouvernement américain entrave le même canal d'aide sanitaire suisse, malgré sa propagande ! », a critiqué le diplomate.

Pointant du doigt le double langage américain, le porte-parole de la diplomatie iranienne a poursuivi : « Malgré les fausses allégations avancées par les États-Unis selon lesquelles les médicaments et la nourriture ne sont pas visés par les sanctions, ils ont pratiquement bloqué tous les transactions bancaires même à des fins humanitaires. La preuve à l’appui en est le lancement d’un soi-disant canal  humanitaire censé fournir des produits pharmaceutiques à l’Iran (en cette période de l’épidémie de Coronavirus) ! Le prétendu lancement de ce canal financier via la Suisse (utilisés comme simple outil de propagande au service des intérêts intéressés US) confirme officiellement que les Etats-Unis empêchent en général l’Iran d'accéder à des aliments et des médicaments essentiels pour ses citoyens et cela malgré la décision de la CIJ. Une position qui est purement illégale », a conclu Abbas Moussavi.

Votre commentaire

You are replying to: .
2 + 1 =