Les coopérations Iran-Irak contre le terrorisme

Bagdad (IRNA) - Le secrétaire du Conseil suprême de sécurité nationale d'Iran et le président irakien Barham Saleh ont insisté dimanche soir sur la coopération, la coordination et l'action conjointe des deux pays contre le terrorisme.

Lors de cette rencontre, les deux parties ont discuté des moyens de promouvoir les relations irano-irakiennes dans divers domaines afin de servir les intérêts des deux nations amies et voisines.

Le service de presse de la Présidence de la République d'Irak a déclaré dans un communiqué que les deux responsables ont souligné, au cours de cette rencontre, la nécessité de la coordination et l'action conjointe entre l'Iran et l'Irak dans leur lutte contre le terrorisme et l'extrémisme. Selon ce communiqué de presse du gouvernement irakien, Ali Shamkhani a également précisé que Téhéran soutient les efforts de Bagdad pour préserver la souveraineté et la sécurité de l'Irak.

Ali Shamkhani et Barham Saleh ont surtout mis l'accent sur les rapports historiques et les intérêts communs de l'Iran et de l'Irak dans les différents domaines.

Le président Saleh a appelé, à son tour, à la coopération irano-irakienne afin de lutter contre le coronavirus afin d'assurer la sécurité et la santé des citoyens iraniens et irakiens.

Le vice-amiral Shamkhani, pour sa part, a réitéré les positions de l'Iran en faveur de l'Irak et sa détermination à renforcer les liens avec ce pays frère et ami.

D'après le communiqué de presse de la Présidence irakienne, les deux parties ont pareillement discuté, lors de cette rencontre, des derniers changements régionaux et internationaux et ont souligné la nécessité d'un dialogue constructif pour mettre fin aux crises et aux tensions en vue de rétablir la sécurité et la paix dans la région et dans le monde.

Ali Shamkhani qui est en Irak à la tête d'une délégation politico-sécuritaire, depuis samedi soir, a rencontré lors de son déplacement plusieurs hauts responsables irakiens tels que le président de la république irakienne, le premier ministre, le président de l'assemblée, le ministre de santé, le chef de l'organisation du renseignement et les différents chefs des partis politiques irakiens.

Votre commentaire

You are replying to: .
1 + 3 =