Les victimes d’armes chimiques en Iran de plus en plus menacées par les sanctions US

Téhéran (IRNA) - Le Représentant permanent de la République islamique d'Iran auprès de l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC), Ali-Reza Kazemi Abadi, a déclaré que les sanctions inhumaines américaines qui visent l’Iran même dans les secteurs humanitaires dont pharmaceutique a sapé les importations de médicaments et des équipements médicaux vers l’Iran provoquant une pénurie qui touchent les Iraniens atteints de maladies rares dans le pays dont notamment les victimes d'armes chimiques. Cette pénurie menace sans merci le processus de traitement des personnes gazées pendant la guerre imposée de Saddam en Iran, a-t-il vivement déploré.

Le diplomate iranien a tenu ces déclarations lors son intervention au 93ème Conseil exécutif de l'Organisation pour l'interdiction d’armes chimiques (OIAC), le mercredi 11 mars à Vienne. 
Saluant l’initiative du directeur général de l’OIAC pour relever les obstacles devant l’accès de l’Iran aux médicaments et aux soins de santé, Ali-Reza Kazemi Abadi, a appelé les pays  membres à agir à cette fin et à donner suite à cette initiative humaine.  

Votre commentaire

You are replying to: .
7 + 3 =