17 mars 2020 à 17:08
Journalist ID: 2385
Code d'info: 83718779
0 Persons
Un génie de Chahr-e Kord défie «Pour sa part» le coronavirus avec des masques «made in Iran»

Chahre-Kord (IRNA)-Un jeune chercheur d’élite iranien, originaire de la ville de Chahre-kord a conçu et fabriqué une machine de production de masques ultrasonique qui est le seul prototype indigène du pays. « Afin de défier la maladie et prévenir la propagation du virus Corona, j'ai commencé ma mission avec la construction de cette machine », a déclaré Iman Akbarian Dehkordi.

Le jeune Iman, concepteur et fabricant de la machine de production de masques indigènes, s’exprimant ce mardi 17 mars à l’occasion d’une interview à l’IRNA a déclaré : « J’avais cette idée en tête depuis un certain temps, mais avec la propagation du coronavirus et le besoin urgent pour la province de masques de protection, j’ai accéléré le processus de sa fabrication et l'appareil est maintenant opérationnel ».

Il a poursuivi: « L'un des besoins les plus importants de notre peuple dans cette situation dont notamment pour le personnel médical est le masque et je ferai de mon mieux pour répondre à certains de ces besoins en produisant en masse des masques de protection ».

Ce jeune chercheur originaire de Chahre-Kord qui a lancé sa société technologique dans le Parc scientifique et technologique de sa région depuis 3 ans a ajouté : « J'ai conçu plusieurs plans de production de masques et je les brevetterai à la première occasion ».

Le port de masques de protection permet de filtrer les bactéries et se protéger des virus comme celui de la grippe ou du coronavirus. Avec la propagation de l'épidémie Covid-19, ils sont désormais disponibles sur ordonnance et réservés aux soignants et aux malades.

Selon les dernières statistiques de l'Université des Sciences médicales de la ville Chahr-e Kord, 293 cas suspects ont été identifiés dans la province du Chaharmahal et Bakhtiari, dont 53 sont confirmés, 27 rétablis et 8 décédés. Les autres sont toujours hospitalisées dans la province.

Le dernier bilan de l’épidémie de la Covid-10 dans notre pays, diffusé ce mardi 17 mars, fait état de 16.169 cas confirmés et d’un total de 988 morts. Plus de 5.389 personnes ont déjà guéri du coronavirus, rapporte le chef du service de la presse du ministère iranien de la Santé, Kianouch Jahanpour.

L’Iran enregistre malheureusement 135 nouveaux décès en 24 heures ce qui fait grimper le nombre des morts à 988 dans le pays, selon M.Jahanpour.

Le mystérieux virus, apparu pour la première fois en Chine en décembre 2019, dans la ville de Wuhan, a infecté plus de 183 000 personnes à travers le monde, dont plus de 7 000 sont décédées en Chine, en Corée du Sud, en Iran, en Italie, en Espagne, en Allemagne, en France et aux Etats-Unis.

La propagation du Covid-19 a entraîné l’arrêt temporaire des cours dans plusieurs pays, ainsi que le report ou l'annulation de plusieurs activités sportives, politiques et économiques à travers le monde afin de contenir la maladie.

La pandémie due au nouveau coronavirus ne cesse de prendre de l’ampleur. Il y a désormais « plus de cas et de décès dans le reste du monde qu’en Chine », a annoncé l’Organisation mondiale de la santé (OMS) lundi 16 mars, appelant à effectuer désormais « un test pour chaque cas suspect ».

Fermeture de frontières, confinements de population, déclarations d’état d’urgence, suspensions des liaisons aériennes et maritimes… d’un bout à l’autre de l’Union européenne (UE), comme dans le reste du monde, les mesures d’exception se multiplient pour tenter de contenir l’expansion de la maladie.

Le nombre de décès dans le monde a dépassé les 7 000, après l’annonce par l’Italie de 349 nouveaux morts en vingt-quatre heures. L’Italie est le pays le plus touché, avec 2 158 morts pour près de 28 000 cas recensés.

Votre commentaire

You are replying to: .
9 + 7 =