Zarif et son homologue suédoise discutent des relations bilatérales et de diverses questions internationales

Téhéran (IRNA)- Le chef de la diplomatie iranienne, Mohammad Javad Zarif et Ann Linde, ministre suédoise des affaires étrangères ont eu mardi un entretien téléphonique, au cours duquel ils ont discuté de leurs relations bilatérales et des questions régionales et internationales d'intérêt commun.

Au cours de la conversation, Zarif a souligné la nécessité de contrer et de ne pas respecter les sanctions américaines illégales et unilatérales contre l'Iran.

Parallèlement, le nouvel ambassadeur d'Iran à Stockholm, Ahmad Masoumifar, a envoyé mardi des lettres séparées à la personnalité politique, parlementaire, économique et internationale et aux médias suédois, rappelant les menaces de propagation du coronavirus dans le monde et soulignant la nécessité d'un consensus mondial pour le combattre.

Ahmad Masoumifar a pour sa part réitéré que les sanctions illégales des États-Unis contre la nation iranienne constituaient un sérieux obstacle à une campagne efficace contre l'épidémie virale, car elles menaçaient la vie de nombreuses personnes dans le pays.

Masoumifar a appelé les responsables suédois à ne pas suivre les sanctions oppressives américaines au vu des principes moraux et des considérations humanitaires.

Egalement, le ministre iranien des Affaires étrangers s'est entretenu mardi au téléphone avec son homologue ouzbek Abdulaziz Kamilov. Au cours d'une conversation, Zarif a apprécié l'Ouzbékistan pour avoir envoyé un convoi d'aide à l'Iran pour lutter contre le coronavirus, soulignant la nécessité de ne pas respecter les sanctions américaines illégales et unilatérales contre la nation iranienne.

Lundi, l'Ouzbékistan a envoyé de l'aide sanitaire à l'Iran par avion pour lutter contre l'épidémie de coronavirus.

Selon le bureau des relations publiques du ministère des Affaires étrangères, l'aide comprenait des articles sanitaires et médicaux.

Certains autres pays, dont la Chine, la Turquie, les Émirats arabes unis, l'Allemagne, la France, le Royaume-Uni, le Japon, le Qatar, l'Azerbaïdjan et la Russie, ont envoyé de l'aide à l'Iran pour aider le pays à lutter contre la maladie potentiellement mortelle.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9422**

Votre commentaire

You are replying to: .
5 + 11 =