Artistes, personnalités et sportifs mobilisés en Iran contre le coronavirus

Téhéran (IRNA)- En Iran, de nombreuses personnalités du monde culturel, sportif ou politique ainsi que les responsables des organisations de la société civile se sont associés à une compagne lancée par l'IRNA pour faire entendre leur voix à travers l'agence officielle du pays; l'initiative qui vise à faire passer les messages de sensibilisation et dans l'espoir de remonter le moral des personnes vivant en situation de confinement pour lutter contre la propagation du coronavirus.

A l'instar des stars du football iranien comme Ali Karimi et Seyyed Jalal Hosseini, bien d'autres personnalités du monde culturel, sportif ou politique ainsi que les responsables des organisations de la société civile ont rejoint la campagne «Mon rôle dans la lutte contre coronavirus», à l'initiative de l'agence de presse IRNA, qui milite pour sensibiliser des familles et limiter la propagation du coronavirus. 

L'athlète de Wushu Erfan Ahangarian, médaillé d'or des Jeux asiatiques de 2018, dans une interview accordée à l'IRNA, a déclaré que «Nous sommes dans une période difficile, mais nous pouvons résoudre ce problème avec persévérance.»

Il a également appelé les compatriotes à suivre les conseils des experts en hygiène, à rester chez eux et à travailler étroitement avec les personnes impliquées dans une campagne acharnée contre l'épidémie.

Mohammad Nazemosharieh, retenu dans la liste des 10 meilleurs sélectionneurs des équipes nationales de futsal dans le monde, soulignant que le sport est le meilleur moyen de lutter contre toutes sortes de maladie, a appelé à rester à la maison pour pouvoir échouer Corona même avec le moins de possibilités.

Dès les premiers jours de l'épidémie de coronavirus, les organisations publiques ont également commencé leur mission par une participation 24h / 24 à la désinfection des passerelles, des zones et des complexes, ainsi qu'à la fourniture de soins médicaux aux plus pauvres.

Le chef du Département de la culture et de l'orientation islamique de la province de Khorasan-e Razavi, Javad Roshandel, a déclaré que les artistes de la province, à travers les réseaux sociaux, se sont mis à la chanson pour encouragr les gens à rester chez eux pour organiser la riposte contre le coronavirus. 

«Je veux que tous les athlètes deviennent des ambassadeurs dans la lutte contre le coronavirus», a déclaré l'ancien champion du monde de lutte, Mohammad Hosein Soltani.

«Les athlètes peuvent être un modèle pour les autres et toutes leurs actions seront bien accueillies par d'autres personnes», a-t-il ajouté.

L’Iran s’approche du cap symbolique des mille morts, avec 988 décès annoncés mardi soir, et plus de 16 000 personnes infectées. Avec la Chine, l’Iran est l’un des pays touchés le plus tôt par l’épidémie. L’Iran a mis en place une plate-forme en ligne où l’on peut déclarer ses symptômes et avoir une réponse. En quelques jours, 15 millions de personnes se sont connectées, sur 80 millions d’habitants. Le principe est d’aiguiller les malades vers les bons médecins pour ne pas engorger le système hospitalier, déjà débordé.  

Norouz, c’est le nouvel an persan, le début du printemps, et c’est le moment où des millions d’Iraniens se jettent sur les routes pour retrouver la famille. Cette année Norouz sera triste : les autorités appellent les gens à ne pas bouger, et dans plusieurs régions, les hôtels ont étés fermés pour dissuader toute tentative. Hier devait avoir lieu la fête du feu, où les Iraniens se rassemblent dans les rues autour de grands feux pour entamer Norouz : tout a été interdit, annulé.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9422**

Votre commentaire

You are replying to: .
7 + 0 =