L’'Iran a su lancer les plus grands projets dans les circonstances les plus dures marquées par les sanctions (Rohani)

Téhéran (IRNA)- Evoquant le fait que la nation et le gouvernement iraniens ont pu inaugurer les plus grands projets nationaux et cela en pleine période de crise marquée par les sanctions les plus dures, le Président Rohani a qualifié de « gifles retentissants assénés aux Etats-Unis » ces réalisations, avant d’indiquer que la nation iranienne a su durant l’année écoulée faire de la catastrophe une épopée et de l’épopée une victoire.

« Depuis mai 2019, les pires pressions sur la population, l'économie et l'industrie pétrolière iraniennes ont été exercées. Ces pressions, tout en causant des problèmes à la population, ont en même temps créé de grands succès. Pour la première fois dans l'histoire iranienne, nous avons pu nous appuyer sur une économie sans pétrole.

L’année dernière a été l'année de la gestion du pays sans pétrole, en particulier dans le secteur budgétaire », s’est félicité le Président Rohani à l’adresse des journalistes en marge d’une réunion du cabinet le mercredi 18 mars.

 « Pour la première fois, la production de gaz du pays a atteint 1 000 millions de mètres cubes par jour. Il s'agit de la plus grande réalisation dans l'histoire de l'Iran et la première du genre », s’est réjoui Hassan Rohani avant de déclarer que l’Iran figurerait bientôt  parmi les pays avancés dans le domaine de la production de gaz.

S’agissant des statistiques liées aux importations et aux exportations de l'année civile écoulée, le Chef du pouvoir exécutif iranien a indiqué : «Les importations de produits alimentaires et de produits de base avaient augmenté de 19% par rapport à l'année dernière ».

«Nous avons eu 43 milliards de dollars d’exportations et 41 milliards de dollars d’importations pour cette année », a-t-il détaillé.

Votre commentaire

You are replying to: .
9 + 9 =