18 mars 2020 à 17:43
Journalist ID: 2385
Code d'info: 83720320
0 Persons
Coronavirus : le bilan atteint 1.135 morts en Iran

Téhéran (IRNA)- 147 de nouveaux morts du coronavirus ont été recensés depuis le dernier décompte hier mardi après-midi en Iran, portant à 1.135 le nombre de décès liés au virus dans le pays. 17.361 personnes sont désormais définitivement contaminées chez nous dont 5.710 ont été guéries, annonce le vice-ministre iranien de la Santé, Ali-Reza Raïssi.

Le dernier bilan de l’épidémie de la Covid-19 dans notre pays, recensé ce mercredi 18 mars, fait état de 1.192 de nouveaux cas confirmés et d’un total de 17.361 testés positifs, malgré les mesures sanitaires mises en place par le gouvernement et durcies ces derniers jours pour limiter la propagation de la maladie mortelle, rapporte le vice-ministre iranien de la Santé, Ali-Reza Raïsi.

 Selon cette autorité sanitaire davantage de patients, pour être précis 5.710 cas, atteints par le nouveau coronavirus (Covid-2019) ont été jusqu’à présent guéris et ont quitté l'hôpital, le nombre des patients rétablis augmente de jour en jour, a-t-il déclaré.

« Malheureusement, avec la mort de 147 autres patients, le nombre total de morts dans le pays est passé à 1.135 », déplore le vice-ministre de la Santé.

Avec un tel bilan inquiétant, il s’avère nécessaire que les Iraniens se confinent pour au moins 15 jours pour juguler l’épidémie, selon cette autorité sanitaire.

Il a également fustigé le non-respect des règles de confinement, avant d’appeler une fois de plus les Iraniens à rester chez-eux et à éviter autant que possible les déplacements entre les villes et à limiter leurs mouvements dans les deux semaines à venir, marquées par une période de fête nationale et le Nouvel An iranien.

La pandémie due au nouveau coronavirus ne cesse de prendre de l’ampleur. Il y a désormais « plus de cas et de décès dans le reste du monde qu’en Chine », a annoncé l’Organisation mondiale de la santé (OMS) lundi 16 mars, appelant à effectuer désormais « un test pour chaque cas suspect ».

Fermeture de frontières, confinements de population, déclarations d’état d’urgence, suspensions des liaisons aériennes et maritimes… d’un bout à l’autre de l’Union européenne (UE), comme dans le reste du monde, les mesures d’exception se multiplient pour tenter de contenir l’expansion de la maladie.

« Nous sommes en guerre » face au coronavirus, a prévenu le Président français, Emmanuel Macron, qui vient de sonner la « mobilisation générale ».

Après des jours, voire des semaines d’atermoiements, l’exécutif s’est décidé à faire basculer la France dans un régime d’exception, suivant l’exemple de l’Italie ou de l’Espagne. Alors que les médecins sonnent l’alarme, en raison du virus qui s’étend de manière « inquiétante » dans le pays, selon les autorités sanitaires, M. Macron a pris la décision de confiner l’ensemble des Français sur le territoire métropolitain mais aussi en outre-mer, rapportent les médias français.

Votre commentaire

You are replying to: .
1 + 5 =