18 mars 2020 à 18:45
Journalist ID: 2385
Code d'info: 83720372
0 Persons
Téhéran critique vivement le « manque de responsabilité » de certains membres du MNA

Téhéran (IRNA)-La diplomatie iranienne a vivement fustigé par la voix de son porte-parole le manque de responsabilité de certains membres du mouvement des non-alignés (MNA) qui ont empêché la requise de l’unanimité pour un texte appelant à la levée des sanctions américaines contre l’Iran en cette période sensible de la crise du coronavirus. Le diplomate iranien a souligné que l'épidémie mortelle de la Covid-19 est un défi mondial auquel tous les pays doivent faire face « sans entrave ».

S’exprimant sur les actions internationales du  ministère iranien des A.E., le porte-parole de la diplomatie, Abbas Moussavi, a déclaré: « Le ministère des Affaires étrangères de la République islamique d'Iran (RII), par le biais de la République d'Azerbaïdjan, en tant que président tournant du Mouvement des pays non alignés (MNA), a appelé les États membres à s'opposer dans une déclaration aux sanctions unilatérales américaines visant l’Iran (dans cette période de crise sanitaire) ».

« On a demandé aux pays du MNA d’exhorter les États-Unis à suspendre leurs sanctions illégales et unilatérales contre l'Iran afin d’aider ce pays dans sa lutte contre ce défi mondial qu’est le coronavirus », ajoute le diplomate.  

« Malheureusement, certains États membres, dont notamment l'Arabie saoudite, Bahreïn, le Maroc, le régime (démissionnaire) d’al-Hadi  au Yémen et ... se sont officiellement opposés à la déclaration sapant ainsi le consensus du mouvement des non alignés sur ce sujet », fustige Abbas Moussavi.

Le porte-parole de la diplomatie n’a pas manqué de réitérer sa gratitude aux pays qui ont jusqu'à présent apporté leur solidarité et leur soutien à l’Iran qui est en proie à l’épidémie dangereuse du nouveau coronavirus et cela au pire moment  car les sanctions US ont entraîné au pays un manque de médicaments et de fournitures humanitaires.

« Il est très regrettable que plusieurs gouvernements arabes et musulmans, principalement nos voisins !, aient pris de telles mesures contre le peuple iranien dans des conditions si dangereuses », a encore regretté le diplomate.

« L’épidémie de coronavirus est un test pour nos systèmes, nos valeurs et notre humanité, c’est ainsi qu’a réagit l’ONU dans un article paru le 12 mars 2020 sur le site de l'une de ses agences humanitaires.

« Si jamais nous avions besoin que soit rappelé le fait que nous vivons dans un monde interconnecté, le nouveau coronavirus vient de s’en charger.

Aucun pays ne peut aborder seul ce problème, et aucune frange de nos sociétés ne peut être laissée de côté si nous voulons relever efficacement ce défi mondial.

Le Covid-19 constitue un test non seulement pour nos systèmes de santé et nos mécanismes de réponse aux maladies infectieuses, mais c’est aussi un test de notre capacité à collaborer en tant que communauté de nations face à un défi commun », insiste l’article.

Votre commentaire

You are replying to: .
1 + 1 =