20 mars 2020 à 00:11
Journalist ID: 2385
Code d'info: 83721598
0 Persons
Politique échouée US: il est temps que Washington change de cap face à l’Iran (Zarif)

Téhéran (IRNA) - Le ministre iranien des Affaires étrangères, Mohammad Javad Zarif, s’exprimant ce jeudi 19 mars soit le 29 Esfand du calendrier iranien qui marque l’’anniversaire de la nationalisation de l’industrie pétrolière iranienne, évoque les mesures hostiles de l’administration américaine visant l’Iran au cours des dernières décennies, pour dire qu’il est temps pour les Etats-Unis de revenir sur leurs politiques échouées et de changer de cap face à l’Iran.

Le ministre iranien des Affaires étrangères a une fois de plus réprimandé les États-Unis pour avoir poursuivi sa politique usée et échouée envers l'Iran, conseillant aux hommes d’Etat américains de changer de cap.

Mohammad Javad Zarif a fait ces remarques dans un tweet posté le jeudi 19 mars alors qu'il commémorait le dernier jour de l'année solaire iranienne, qui marque l’importante Journée nationale du Pétrole en Iran.

Il y 69 ans (20 mars 1951) jour pour jour, les membres du parlement iranien ont voté à l'unanimité en faveur d'un projet de loi présenté par le Premier ministre alors démocratiquement élu, Mohammad Mosaddeq, pour nationaliser l'industrie pétrolière iranienne.

« Il y a 69 ans jour pour jour, le Premier ministre iranien de l’époque, qui a été élu à l'issue d'élections démocratiques, a déclaré nationale l'industrie pétrolière du pays manière de mettre fin au pillage des richesses iraniennes. La réponse américaine à cela a été des sanctions et un changement de régime », a écrit Mohammad Javad Zarif sur sa page Twitter.
« Depuis 1979 (date de la victoire de la Révolution islamique d'Iran), nous assistons une fois de plus aux sanctions et à une tentative de changement de régime qui font partie de la politique de principe des Etats-Unis envers l’Iran et cela même en cette période de propagation de coronavirus », déplore Zarif avant de conclure : « Il est temps que cette politique en faillite change ».

Votre commentaire

You are replying to: .
1 + 1 =