21 mars 2020 à 03:24
Journalist ID: 2385
Code d'info: 83722393
0 Persons
Le ministre pakistanais des A.E. appelle les USA à mettre fin aux sanctions anti-iraniennes

Islamabad (IRNA) - Le ministre pakistanais des Affaires étrangères reconnaissant vendredi la difficulté de combattre l’épidémie du coronavirus pour le peuple iranien sous sanctions, a exhorté les États-Unis à lever les sanctions visant l’Iran dès que possible.

Le ministre pakistanais des Affaires étrangères, Shah Mehmood Qureshi, qui s’est mis en quarantaine deux jours après son retour d'une visite en Chine, a publié aujourd'hui (vendredi), un message dont une copie a été transmise à l’IRNA, appelant à la levée immédiate des sanctions américaines contre l'Iran.

« Nous insistons sur la récente position du Premier ministre pakistanais, Imran Khan, pour la levée des sanctions contre l'Iran », a-t-il réitéré dans un message émis par le ministère pakistanais des A.E.  

Il a ajouté: « Le nombre de victimes du coronavirus en République islamique d'Iran est en augmentation et, comme l'a dit le ministre iranien des Affaires étrangères, les sanctions américaines ont rendu le combat contre l’épidémie difficile ».

« La lutte contre le coronavirus est une question humanitaire, c'est pourquoi nous appelons à la levée immédiate des sanctions visant l’Iran », a encore déclaré le très haut diplomate pakistanais.

Dans une récente lettre à un certain nombre de dirigeants de la planète, le Président de la RII, Hassan Rohani, a souligné la nécessité de la participation et des efforts de tous les pays pour lutter contre l’épidémie de coronavirus.

Il a précisé à cet égard les politiques et programmes de la République islamique d’Iran (RII), soulignant la nécessité de mettre fin aux sanctions injustes des États-Unis contre plusieurs nations au vu de la situation mondiale actuelle, et d’élaborer des protocoles de santé communs entre les pays voisins, ajoutant : « Aucun pays ne peut gérer à lui seul cette gigantesque et dangereuse crise, encore moins en cas de difficultés d’accès aux marchés financiers internationaux et à la fourniture des biens nécessaires».

Votre commentaire

You are replying to: .
1 + 1 =