26 mars 2020 à 13:19
Journalist ID: 2395
Code d'info: 83728410
0 Persons
Huit pays exhortent l'ONU à demander la levée des sanctions entravant la lutte contre le COVID-19

Téhéran (IRNA)- L'Iran, la Russie, la Chine, la Syrie, Cuba, le Nicaragua, la Corée du Nord et le Venezuela ont envoyé une lettre conjointe au Secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, lui demandant instamment de demander la levée des sanctions unilatérales qui entravent les efforts de lutte contre la propagation du coronavirus.

«Nous vous demandons respectueusement de demander la levée complète et immédiate de ces mesures de pression économique illégales, coercitives et arbitraires - conformément à la position de longue date et de principe des Nations Unies de rejeter les mesures coercitives unilatérales - afin d'assurer la pleine , une réponse efficace et efficiente de tous les membres de la communauté internationale au coronavirus, et de rejeter également la politisation d'une telle pandémie », lit-on dans la lettre.

«Nous ne pouvons pas permettre que des calculs politiques empêchent de sauver des vies humaines. C'est le moment, comme vous l'avez répété maintes et maintes fois, non pas de favoriser le chaos mais la solidarité, la coopération et la prudence mondiales, pour unir nos efforts au niveau national aux niveaux régional, international et sans aucune forme de discrimination, si nous voulons vraiment surmonter cette crise humaine complexe et son impact économique», ont ajouté les huit pays.

Le secrétaire général de l'ONU avait appelé plus tôt les membres du G20 à lever les sanctions contre d'autres pays afin de stimuler les efforts de lutte contre le coronavirus.
Pandémie de coronavirus

Fin décembre 2019, les autorités chinoises ont informé l'Organisation mondiale de la santé (OMS) de l'épidémie d'une pneumonie jusque-là inconnue dans la ville de Wuhan, dans le centre de la Chine. Depuis lors, des cas de nouveau coronavirus - nommé COVID-19 par l'OMS - ont été signalés dans plus de 150 pays, dont l'Iran.

Le 11 mars, l'OMS a déclaré que l'épidémie était une pandémie mondiale. À ce jour, plus de 450 000 personnes ont été infectées dans le monde et environ 21 000 sont décédées.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9422**

Votre commentaire

You are replying to: .
1 + 2 =