La communauté scientifique iranienne préoccupée par le sort du chercheur Sirous Asgari détenu aux USA

Téhéran (IRNA)- La communauté scientifique de l’Iran s’est dite préoccupée par la santé du chercheur Sirous Asgari, professeur iranien à l'Université de technologie de Charif, et le manque de mesures préventives dans la prison américaine en pleine période de la crise sanitaire provoquée par l’épidémie du nouveau coronavirus.

Selon les Relations publiques de l'Université de technologie de Sharif, le Dr Cyrus Askari qui a effectué d'importantes recherches et réalisations scientifiques dans le domaine de la métallurgie, a été arrêté sous prétexte de violer les sanctions américaines, à son entrée aux Etats-Unis, où il avait ses études en doctorat. Acquitté de cette accusation par les tribunaux américains quelques mois plus tard, il a de nouveau été arrêté sous prétexte de présence illicite sur le sol américain, et mise en prison où des conditions sanitaires de détention étaient déplorables.

Alors qu’en pleine épidémie de Covid-19, le virus ne s’arrête pas aux portes des prisons, les conséquences de la pandémie sur les conditions de vie en prison, préoccupe la communauté scientifique iranienne quant au sort du docteur Sirous Asgari.

Votre commentaire

You are replying to: .
8 + 5 =