2 avr. 2020 à 19:05
Journalist ID: 2385
Code d'info: 83736592
0 Persons
Campagne de désinformation US: «Personne n’est dupe» (Takht-e Ravantchi)

New York(IRNA) - Le représentant permanent de l'Iran auprès des Nations Unies, Majid Takht-e Ravantchi, réagissant aux récentes allégations avancées par le Secrétaire d’Etat américain, Mike Pompeo, contre les diplomates iraniens a déclaré : « Personne n'est dupe de cette campagne de désinformation américaine conte l’Iran ».

Le Majid Takht Ravanchi a déclaré jeudi 2 avril dans un tweet: « « (La stratégie )de mise en accusation des hommes d’Etat américain contre l'Iran n'a pas de limite. »

Il a poursuivi: « Alors que le monde se concentre sur la coopération face au Covid-19 et exige des États-Unis la fin de leur terrorisme économique, le secrétaire d'État américain, Mike Pompeo, faisant fi à cette impératif s’occupe de la campagne de désinformation et  du mensonge : Cette fois-ci contre les diplomates iraniens ».

 « Personne n'est dupe », a réitéré le diplomate iranien ;

Le ministre des Affaires étrangères de Trump, appelé par son homologue iranien, Mohammad Javad Zarif, secrétaire de la Haine, vient d’accuser des diplomates iraniens d'être impliqués dans une attaque terroriste en Turquie, dans sa dernière note sur Twitter.

Dans le cadre de l’hystérie anti-iranienne de l’administration américaine, Mike Pompeo a pointé du doigt des diplomates iraniens les accusant d’être « derrière un meurtre en Turquie ». Il va ensuite plus loin jusqu’à présenter des diplomates iraniens comme étant impliqués dans les assassinats et des tentatives d’attentat à la bombe en Europe au cours des dernières années ! ».     

« Même une pandémie n’empêchera pas Mike Pompeo de diffuser une propagande de troisième ordre », a récemment twitté M. Zarif sur son compte.

« On se demande s’il est secrétaire d’État ou secrétaire de la Haine », a ajouté le très haut diplomate iranien. .

« La politique de la pêche à la traîne ne masque pas son bellicisme infâme; le terrorisme économique; le massacre des innocents et l’empêchement de la lutte mondiale contre le Covid-19 », a insisté Javad Zarif.

Le Secrétaire d’Etat américain, avait récemment affirmé, que la Maison-Blanche va continuer sa politique de pression maximale contre l’Iran alors que les organisations internationales demandent la levée immédiate des sanctions inhumaines des États-Unis contre le peuple iranien en pleine lutte contre la propagation du Coronavirus.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench

9468**

Votre commentaire

You are replying to: .
1 + 2 =