8 avr. 2020 à 13:35
Journalist ID: 2395
Code d'info: 83743553
0 Persons
La production des kits de test de Covid-19: l'Iran vers l'autosuffisance

Téhéran (IRNA)- Le président Hassan Rohani a promis mercredi l'autosuffisance du pays dans la production des kits de dépistage de Covid-19 dans un avenir proche.

Le président Rohani, mercredi lors d'une session du cabinet, a déclaré que le secteur médical iranien ne ménage aucun effort pour répondre aux besoins de contenir le COVID-19, notant que l'Iran deviendra autosuffisant en kits de test de coronavirus dans un proche avenir.

Il a noté que la nation iranienne a prouvé son endurance dans les difficultés passées et surmontera certainement les défis actuels en s'appuyant sur ses propres capacités et avec l'aide des pays amis.

Egalement, le président Hassan Rohani a appelé le Fonds monétaire international (FMI) à ne pas suivre l'intimidation américaine et à assumer ses responsabilités envers les autres pays, en particulier au milieu de la pandémie de coronavirus.

«Nous n'avons rien demandé au FMI au cours des 50 dernières années et nous avons rempli toutes nos obligations; si le Fonds ne s'acquitte pas de ses responsabilités en ces temps difficiles, le monde l'interprétera différemment ».

Faisant référence aux approches unilatérales des États-Unis qui ont entravé la lutte de nombreux pays contre l'épidémie de coronavirus, le président a déclaré: «Les États-Unis ont toujours adopté leurs politiques unilatérales et ils ont répété leur mauvaise position dans le cas de cette maladie.»

«L'histoire n'oubliera jamais que la Maison Blanche, qui était un terroriste économique, est maintenant devenue un terroriste dans le domaine médical également», a ajouté Rohani.

Il a ajouté que Washington avait clairement enfreint la résolution de 2005 de l'Organisation mondiale de la santé, qui implique la coopération de tous les pays pendant les pandémies, affirmant qu'une telle honte restera toujours avec le gouvernement américain.

Début mars, la Banque centrale d'Iran a demandé au FMI un financement d'urgence de 5 milliards de dollars pour lutter contre une pandémie de coronavirus alors que le nombre d'infections ne cesse d'augmenter dans le pays.

Cependant, les États-Unis ont refusé de lever les sanctions contre l'Iran et les ont même resserrées à plusieurs reprises au cours des dernières semaines, ce qui rend presque impossible pour la République islamique d'accéder aux médicaments vitaux et à l'équipement médical nécessaires à la lutte contre la pandémie.

L'Iran affirme que les sanctions unilatérales américaines ont sérieusement entravé sa lutte contre la pandémie.

À ce jour, plus de 62 000 personnes ont été contaminés au nouveau coronavirus en Iran, et le nombre de morts est proche de 4 000.

Le ministre iranien de la Santé et de l'Éducation médicale, Saeed Namaki, a déclaré: «Des mesures efficaces ont ainsi été prises pour contrôler l'épidémie et nous espérons qu'à la fin du prochain mois iranien [20 mai], nous aurons atteint une étape importante dans la lutte contre la pandémie.»

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9422**

Votre commentaire

You are replying to: .
9 + 9 =