Coronavirus : priver les pays de leurs ressources financières « sape les efforts collectifs » contre la pandémie

L'ambassadeur d'Iran à Paris, Bahram Qassemi, fustigeant les tentatives hystériques de certains qui insistent pour mener leurs politiques « politisées » de sanction et de pression maximale a déclaré : « Priver les pays de leurs propres ressources financières et les empêcher d'avoir accès aux assistances financières internationales découle de l’ignorance et témoigne du fait qu’ils n’ont pas encore saisi cette réalité que la lutte contre ce fléau commun ne sera possible que par des efforts constants et collectifs ».

« Partout dans le monde et depuis des décennies, des pays ont été témoins de toutes sortes de catastrophes naturelles telles que tremblements de terre, inondations, etc., et la communauté internationale a toujours  mis ses forces en commun et affiché sa sympathie pour entrer en aide aux victimes et cela loin de des considérations et des idées intéressées », a rappelé Bahram Qassemi samedi 11 avril sur le compte Twitter de l'ambassade d'Iran en France.

1837 nouveaux cas de coronavirus ont été identifiés au cours des dernières 24 heures entre vendredi et samedi (11 avril 2020) en Iran. Ceci porte le bilan total des cas confirmés à 70.029, dont 4.357 décédés et 41.947 rétablies, selon un dernier bilan journalier annoncé ce samedi par le ministère iranien de la Santé.

Votre commentaire

You are replying to: .
2 + 1 =