12 avr. 2020 à 03:13
Journalist ID: 2385
Code d'info: 83747122
0 Persons
Iran/masques de protection : 40 lignes de production seront lancées

Karaj(IRNA)-« Dans les 20 prochains jours, 40 lignes de production de masques renforceront la capacité de production du pays », a déclaré samedi le Vice-président iranien pour la Science et la Technologie, Sourena Sattari.

Sourena Sattardi qui s’exprimait à l’occasion d’une interview accordée aux journalistes en marge du lancement de la première ligne de production du kit de test sérologique de détection du coronavirus dans la cité de Baharestan, a déclaré samedi 11 avril : «Un excellent travail a été accompli dans le domaine du traitement du Covid-19. Dans le secteur des équipements médicaux, 40 ventilateurs avancés sont fabriqués dans le pays chaque jour, ce, alors que de nombreux pays souffre de la pénurie du ventilateur ».

Déclarant que 98% des médicaments sont produits dans le pays, M.Sattari a ajouté : « L'Iran est célèbre dans le domaine des biotechnologies. Nous avons les plus grandes sociétés de biotechnologie de la région et avec la production locale de plus 24 médicaments bio, nous sommes sans égal au Moyen-Orient ».

Se référant à la production de plus de 100 000 kits de diagnostic du Coronavirus par semaine à l'appui des sociétés basées sur le savoir, dans le pays, le Vice-président iranien a déclaré : « Nous pouvons être l'un des exportateurs sérieux de tous les types de kits de diagnostic du Coronavirus ».

Alors que l'épidémie flambe dans le pays, l’Iran manque de tests diagnostics.  Il faut donc de fabriquer les kits de test rapide. Les tests servent en effet à contenir l'épidémie. En phase épidémique il est essentiel de tester systématiquement, conformément aux recommandations de l'OMS qui incite dorénavant à tester massivement la population et au regard de l'évolution de l'épidémie.

 La sérologie est une méthode biologique utilisant le sérum pour établir des diagnostics médicaux. Des tests sérologiques unitaires font la recherche d'anticorps liés au coronavirus dans le sang. Ces tests permettront de montrer qui est immunisé, qui a rencontré le virus, et qui ne l'est pas et n'a donc pas rencontré le virus.

« On peut désormais prétendre qu'il n'y a pas de produits que nous ne pouvons pas fabriquer à l'intérieur : Des équipements médicaux, des équipements de salle d'opération, des équipements de soins intensifs et toutes sortes d'équipements pouvant être utilisés pour traiter le coronavirus. A cela s’ajoute des lignes de production de masques, de désinfectants et des kits de diagnostic … », s’est-il félicité.

Votre commentaire

You are replying to: .
6 + 0 =