12 avr. 2020 à 18:09
Journalist ID: 2395
Code d'info: 83748271
0 Persons
Le Conseil œcuménique des Églises exhorte Trump à lever les sanctions anti-iraniennes

Téhéran (IRNA)- Le Conseil œcuménique des Églises et le Conseil national des Églises (COE), dans un message adressé au président américain Trump, se sont déclarés préoccupés par les sanctions cruelles et inhumaines des États-Unis contre la nation iranienne, appelant à leur retrait au milieu de la pandémie.

Le message est venu à la suite du message du directeur de l'Organisation de la culture et des relations islamiques (ICRO), Abouzar Ebrahimi Torkaman, adressé aux chefs religieux mondiaux, les exhortant à ne pas rester indifférents face aux sanctions inhumaines des États-Unis contre les Iraniens, en particulier dans le contexte de la pandémie de coronavirus.

La lettre indique que «en cette période de Pâques, le point central du calendrier annuel de l'église pour les chrétiens du monde entier et à l'approche des musulmans du mois sacré du Ramadan,
nous sommes confrontés à une nouvelle réalité difficile qui nous oblige à nous abstenir de nous rassembler dans nos communautés religieuses, afin de nous protéger et de protéger nos sociétés contre la maladie et le mal.»

«Dans cette situation sans précédent, nous avons une opportunité et une responsabilité particulières pour une profonde réflexion, pour le renouvellement et la recherche de nouveaux départs.»

Appelant le nouveau coronavirus comme l'ennemi commun de l'humanité partout dans le monde, la lettre disait que il menace toutes les personnes sans distinction de nationalité, d'appartenance ethnique, de religion, de politique ou de toute autre appartenance humaine, ne discriminant que par la gravité de son impact sur les personnes et les communautés déjà rendues vulnérables par des conditions de santé préexistantes et la pauvreté.

La lettre a souligné qu'une réponse efficace à la pandémie exige un degré sans précédent de solidarité et de coopération mondiales, une attention particulière aux plus vulnérables et une action rapide pour atténuer les conditions qui créent une vulnérabilité supplémentaire.

«Dans ce contexte, le Conseil œcuménique des Églises (COE), l'Alliance ACT (Action by Churches Together) et le Conseil national des Églises du Christ aux États-Unis (NCCCUSA) sont profondément préoccupés par l'impact sur le peuple iranien des sanctions imposées par les États-Unis», a noté la lettre.

La réponse de la santé publique iranienne à l'épidémie de coronavirus est gravement entravée par le régime de sanctions strictes imposées au pays unilatéralement par les États-Unis depuis mai 2019, entraînant un blocus économique presque total, a souligné la lettre.

Le porte-parole du ministère iranien de la Santé, Kianoush Jahanpour, a déclaré dimanche que le nombre de morts suite à l'épidémie de coronavirus en Iran était passé à 4 474, avec 71 686 cas confirmés.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9422**

Votre commentaire

You are replying to: .
1 + 7 =