Le blocus de Gaza et les sanctions anti-iraniennes mettent au grand jour la nature inhumaine d'Israël et des USA (A.Larijani)

Téhéran (IRNA) –Pour le président du parlement iranien, Ali Larijani, la poursuite du blocus de Gaza et des sanctions visant l'Iran, en plein crise de la pandémie mortelle du nouveau coronavirus, met au grand jour « la nature inhumaine d'Israël et des États-Unis.

« Le monde d’après le coronavirus serait une occasion de reconsidérer les droits des nations et de restaurer les identités humaines. Il revient à l’ordre hégémonique d’apprendre des crises qui touchent l’humanité pour changer son comportement », a insisté le très haut parlementaire iranien, Ali Larijani, ce vendredi 17 avril.

Selon le service de la presse du parlement iranien, Ismail Haniyeh, chef du bureau politique du mouvement de la Résistance islamique de la Palestine (Hamas), et Ziad Nakhaleh, secrétaire général du Mouvement du Jihad islamique palestinien, ont appelé Ali Larijani et lui ont souhaité, dans des conversations séparées, un bon rétablissement. Les deux hommes ont qualifié de « soutien constant de la Résistance dans la région, en particulier du peuple palestinien opprimé », le Président du parlement iranien.

« Notre souhait est que les combattants du Front de Résistance islamique remportent la lutte contre le régime sioniste dès que possible, et il ne fait aucun doute que cette promesse de Dieu (pour la victoire) se concrétisera avec vos efforts et ceux des autres mouvements islamiques », a pour sa part déclaré Ali Larijani.

Votre commentaire

You are replying to: .
6 + 8 =