Iran/Champ gazier Pars Sud : excavation de cinq puits liés à la phase 11, prévue fin printemps 2020

Téhéran (IRNA)- Le PDG du groupe gazier iranien Petropars, Hamid Reza Masoudi, a déclaré que l'épidémie du coronavirus qui a touché l’Iran à la fin de l’année civile de 1398 (depuis son apparition en Iran le 19 février 2020) était la raison la plus importante du retard dans le chargement de la livraison de jaquette prévue pour la phase 11 du champ gazier Pars Sud. Les opérations d’excavation de ces cinq puits de forage, après l'installation de la jaquette, aurait lieu d’ici la fin du printemps ou du début de l'été », a-t-il ajouté.

Selon le ministère du Pétrole dimanche 19 avril, Hamid Reza Masoudi déclarant que les opérations de la construction de la jaquette destinée à la phase 11 du Pars Sud étaient terminées a poursuivi : Les étapes préliminaires de chargement sont désormais en cours ». Il a émis l’espoir de voir aboutir les opérations de chargement de la jaquette d’ici le début mai 2020.

Il a souligné qu'après avoir chargé et livré cette jaquette dans les eaux du golfe Persique, l'opération d'installation commencera. « Le forage de cinq puits dans cette phase commencera également après l'installation de la jaquette ».

Iran : la capacité journalière du champ gazier Pars Sud dépasse 700 millions de mètres cubes

Le développement de la phase 11 de Pars Sud a été entièrement confié à la société iranienne Petropars, après le retrait imposé des sociétés françaises Total et de la filiale internationale de la société pétrolière chinoise (China National Petroleum Corporation International (CNPCI)), causé par la mise en application des sanctions extraterritoriales américaines.

Votre commentaire

You are replying to: .
5 + 5 =