20 avr. 2020 à 09:54
Journalist ID: 3058
Code d'info: 83757443
0 Persons
Saadi, le grand poète et écrivain iranien

Téhéran (IRNA)- Dans le calendrier iranien le 1er Ordibehesht (le 20 avril) est nommé la journée de Saadi en vue de commémorer ce célèbre poète persanophone du XIIIème siècle.

Cette grande figure de la littérature iranienne est née à Shiraz en 1213. Les insécurités qui ont suivi l'invasion mongole au XIIIème siècle amènent Saadi à se rendre à l'étranger aux plusieurs pays à travers l'Anatolie, le Levant, la Syrie, l'Égypte et l'Irak. Saadi fait référence dans son travail à ses voyages en Inde et en Asie centrale aussi. Il subit des grandes aventures au cours de ces longues années à l'étranger. Il était même retenu captif par les Francs et mis au travail forcé dans les tranchées de la forteresse de Tripoli avant d'être libéré par l'émir d'Alep (son futur beau-père) qui paye sa rançon aux Croisades. Saadi revient à la patrie et se met à écrire ses chefs-d'œuvre universellement admirés. Saadi est mort à Shiraz en 1291. Son mausolée est encore, après 8 siècles, un lieu vénéré pour les passionnés de la littérature.

L'image de son mausolée a été sélectionnée même par la Banque centrale de la République islamique d'Iran afin de décorer le billet de 100,000 rials.

Les œuvres les plus connues de Saadi sont le Boustan (Le Jardin des fruits, rédigé en 1257) et le Golestan (Le Jardin des roses, rédigé en 1258). Le Boustan est entièrement en vers et se compose d'histoires et d'anecdotes illustrant bien les vertus morales et les valeurs humaines comme la justice, la liberté, la modestie et l'égalité. Le Golestan est principalement en prose mais le texte est entrecoupé par des courts poèmes et des quatrains, contenant des conseils et des réflexions morales. Le livre comprend 8 chapitres qui symbolisent les 8 portes du paradis.

Le Golestan est considéré comme une source de sagesse dans le monde entier. Quelques parties de ce livre sont d'une réputation internationale; par exemple ces vers qui ornent l'entrée du siège de l'ONU à New York.

Les hommes font partie du même corps.
Ils sont issus de la même essence.
Si le destin faisait souffrir l'un des membres.
Les autres n’en auront pas de repos.

Saadi est bien connu en France. Le nom de ce poète iranien était même un prénom pour nommer les garçons en France du XIXème siècle. Les œuvres de Saadi sont plusieurs fois traduites en français depuis le XVIIème siècle.

Votre commentaire

You are replying to: .
5 + 3 =