L'Europe devrait s'acquitter de ses obligations en matière d'accord nucléaire, l'INSTEX ne suffit pas (Téhéran)

Téhéran (IRNA)- Le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères, Abbas Mousavi, a déclaré que les pays européens devraient remplir leurs obligations concernant l'accord sur le nucléaire, car la coopération entre l'UE et Téhéran via l'outil financier INSTEX ne répond pas à tous les besoins du pays.

[INSTEX] ne suffit pas, ils [l'Europe] devraient respecter pleinement leurs engagements sur l'accord nucléaire ", a déclaré Mousavi lors d'une conférence de presse lundi.

Début avril, Téhéran a salué la première transaction effectuée par la France, l'Allemagne et le Royaume-Uni dans le cadre du mécanisme INSTEX, qui permet aux pays de contourner les sanctions des États-Unis et de poursuivre les échanges avec l'Iran. La transaction était un paiement pour des produits médicaux d'Europe à l'Iran au milieu de la pandémie de coronavirus.

Selon l'Iran, l'INSTEX n'était pas une obligation pour les signataires européens du Plan d'action global commun (JCPOA), mais un outil pour concrétiser l'accord nucléaire après le retrait américain.

Le JCPOA a été signé en 2015 par l'Iran, la Chine, la France, l'Allemagne, la Russie, le Royaume-Uni, les États-Unis et l'Union européenne. En 2018, les États-Unis ont unilatéralement retiré et réimposé des sanctions contre Téhéran.

Un an plus tard, l'Iran a commencé à abandonner progressivement ses propres engagements nucléaires, à moins que les autres signataires ne tentent de sauver l'accord en facilitant le commerce avec Téhéran. En réponse au retrait américain, l'Iran a également abandonné toutes ses obligations le 5 janvier.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9422**

Votre commentaire

You are replying to: .
3 + 10 =