Conversation téléphonique Rohani-Poutine pour «accélérer» la mise en œuvre des accords irano-russes

Téhéran (IRNA)- Les Présidents iranien et russe ont qualifié de « cordiales » et de « stratégiques » les relations Téhéran-Moscou avant de souligner la nécessité de travailler ensemble pour le développement, le renforcement et la consolidation des relations bilatérales. Les deux hommes ont notamment mis l’accent sur la mise en œuvre des accords de coopérations signés entre les deux pays.

S'adressant mardi à son homologue russe, Vladimir Poutine, à l’occasion d’un entretien téléphonique ce mardi après-midi 21 avril, Hassan Rouhani a émis l’espoir de voir la fin de la pandémie du coronavirus dans le monde dans un proche avenir grâce à une coopération et à une solidarité collective, rapporte le centre d’information présidentiel.

Soulignant la nécessité d'élargir la coopération et l'échange d'expériences entre l'Iran et la Russie dans la lutte contre la pandémie mortelle du coronavirus, le Président Rohani a déclaré : « Les responsables des deux pays devraient essayer de poursuivre leurs échanges commerciaux tout en respectant les protocoles sanitaires. ».

Faisant référence aux sanctions oppressives et illégales des États-Unis visant l'Iran dans ces conditions difficiles provoquées par le coronavirus, dont les obstacles dressés par Washington au FMI (Fonds Monétaire International) pour empêcher l’octroi d’un prêt d’urgence à l’Iran (pour l’aider à lutter contre la maladie de Covid-19), Hassan Rohani a déclaré : « Aujourd'hui, des conditions difficiles ont été infligés à tous les pays du monde et, dans ces circonstances, il revient aux pays amis de travailler ensemble encore plus étroitement ».

Saluant toujours lors de cette conversation téléphonique, les relations « étroites et stratégiques » qu’entretiennent depuis ces dernières années, Téhéran et Moscou, le Président Hassan Rohani, a plaidé pour les efforts visant à élargir les relations et la coopération bilatérales, notamment dans les domaines du commerce, de l'économie, de la science et de la médecine.

Se référant à certaines actions provocatrices des États-Unis et du régime israélien dans la région, Hassan Rohani a souligné la nécessité d'élargir la coopération et le dialogue entre les deux pays en ce qui concerne les questions régionales, et de poursuivre les consultations trilatérales Iran-Russie-Turquie (Les trois pays garants du processus d'Astana pour la paix en Syrie).

Les sanctions américaines contre l'Iran constituent « une violation des droits de l'homme », insiste Vladmir Poutine

Toujours lors de ce contact téléphonique, le Président russe Vladimir Poutine, se référant au déclanchement de la crise due au coronavirus, qui a touché la plupart des pays du monde, a souligné l'importance des efforts conjoints, de la coopération et de l'échange d'expériences entre les deux pays pour surmonter ces conditions difficiles avant d’insister sur le développement des relations irano-russes. Il a pour sa part souligné la nécessité d'accélérer la mise en œuvre des accords signés entre les deux pays.

Faisant référence aux sanctions américaines contre l'Iran, le Président Poutine les a qualifiées de « violations des droits de l'homme » et a déclaré: « Malheureusement, on parle beaucoup des droits de l'homme en Occident, mais en pratique, ils se comportent différemment ».

Vladimir Poutine a également souligné l'importance de poursuivre les consultations Irano-russes sur les questions régionales et internationales, avant de qualifier d’ « importante », la poursuite des pourparlers trilatéraux des pays garants du processus d’Astana pour la paix intersyrienne. (Iran-Russie-Turquie).

                                                                          

                                                                          

                                                      

Votre commentaire

You are replying to: .
5 + 6 =