Hassan Rohani exhorte l’Europe à prendre sa part de responsabilité face aux actions illégales US

Téhéran (IRNA)- Le Président de la République islamique d’Iran (RII), Hassan Rohani, s’attardant lors d’un entretien téléphonique ce mardi avec le Prémier ministre espagnol, sur le fait que dans ces circonstances difficiles actuelles, les pays du monde devraient placer les relations humaines au premier plan de leurs actions et s'opposer aux politiques hostiles, a déclaré qu’il revient à l'Union européenne et à l'Espagne d’agir et de prendre leur part d’effort et de responsabilité face aux actions illégales des États-Unis.

Dans une conversation téléphonique ce mardi après-midi 21 avril avec le Premier ministre espagnol, Pedro Sanchez, Hassan Rouhani, Hassan Rouhani a exprimé ses condoléances et sa sympathie au peuple espagnol avant de dire prêt Téhéran à partager avec Madrid ses expériences dans la lutte contre le coronavirus ».

Faisant référence aux problèmes créés pour les citoyens iraniens en cette période de la crise due à la pandémie mortelle du coronavirus, au moment où l’Iran fait l’objet des sanctions les plus cruelles des Etats-Unis, le Président Rohani a souligné : « Dans de telles circonstances, les relations entre les pays devraient être fondées sur des principes humains et il revient à nous tous de s’opposer aux politiques hostiles. « Malheureusement nous voyons que dans ces conditions ultra difficiles, les États-Unis intensifient même leurs sanctions contre l’Iran qui visent également les domaines humanitaire et frappent même les médicaments », déplore Hassan Rohani.

Evoquant la demande de l'Iran pour un prêt urgent du Fonds monétaire international pour lutter contre le coronavirus, Hassan Rohani a déclaré : « Les États-Unis se sont même opposés à l’octroi de ce prêt ! ». « On s’attend à ce que la partie européenne dont l’Espagne prenne position contre cet acte illégal », a-t-il insisté

Saluant la proposition du Premier ministre espagnol pour la reprise des pourparlers entre les ministres des Affaires étrangères des deux pays sur d’importantes questions internationales et d’intérêts communs, dont l’application du Plan global d’action commun sur le nucléaire de 2015 (PGAC), M. Rohani a souligné: « Si les autres pays remplissent toutes leurs obligations, nous aussi nous reviendrons à nos engagements ».

Soulignant la nécessité de la mise en œuvre des accords signés entre les deux pays, le Président a exprimé l'espoir de voir les relations irano-espagnoles se développer et s'approfondir dans tous les domaines.

Rohani a ajouté : « Dans une situation où de nombreux pays sont confrontés à une pandémie mortelle qu’est la Covid-19, nous avons besoin que tous les pays travaillent ensemble pour lutter contre cette maladie, en particulier dans les domaines scientifique et médical. »

L'Espagne et l'Union européenne contre les sanctions anti-iraniennes US

Exprimant sa sympathie pour le peuple iranien touché par le coronavirus, le Premier ministre espagnol a pour sa part brossé un triste tableau sur la situation de son pays qui se trouve parmi les pays les plus endeuillés de l’Europe et du monde avec plus de 20.000 morts liés au covid-19.  « Outre les inquiétudes concernant la santé de la population, nous sommes profondément préoccupés par la crise économique provoquée par la pandémie qui touchera également notre pays à l’avenir ».

« Nous pensons que les sanctions américaines ont eu un effet profond sur l'économie iranienne et la santé de la population, en particulier en cette période difficile où vous êtes touchés par le coronavirus, et l'Espagne et l'Union européenne ne sont pas d'accord avec ces sanctions », a déclaré Pedro Sanchez.

« Nous avons également un plan pour rejoindre l'INSTEX (l'Instrument d'appui européen au commerce avec l'Iran), a déclaré le Premier ministre espagnol, annonçant son soutien à l'activation de ce mécanisme financier de l'Union européenne.

Pedro Sanchez a qualifié les relations entre l'Iran et l'Espagne de « bonnes » et a déclaré: « Il est très important que nous reprenions nos relations commerciales dans cette situation ».

Votre commentaire

You are replying to: .
6 + 5 =