23 avr. 2020 à 12:39
Journalist ID: 2385
Code d'info: 83761941
0 Persons
Faire face à la pandémie de coronavirus nécessite « une action mondiale et collective »

Téhéran (IRNA) - Le vice-ministre iranien des Affaires étrangères pour des affaires politiques, Abbas Araqtchi, soulignant que l'accès aux ressources financières pour lutter contre la maladie mortelle de Covid-19 et ses conséquences économiques est le droit du peuple iranien, a affirmé que faire face à la pandémie du coronavirus nécessite une action mondiale et collective.

Selon le centre d'information du ministère des Affaires étrangères, Abbas Araqtchi a discuté des relations bilatérales irano-néerlandaises et d’importantes évolutions internationales, lors d’une conversation téléphonique avec le Directeur politique du ministère néerlandais des Affaires étrangères, Thijs Van der Plas, mercredi soir 22 mai.

« Aujourd'hui, en plus de lutter contre le virus mortel, l'Iran fait face à des sanctions américaines illégales et inhumaines, ce qui redouble la pression sur le peuple iranien dans ces moments difficiles provoqués par la crise sanitaire », a-t-il poursuivi.

Il a souligné : « Les sanctions unilatérales et cruelles des États-Unis contre l'Iran constituent une violation manifeste de la résolution 2231 du Conseil de sécurité, et les États-Unis doivent répondre de leur acte devant la communauté internationale ».

Pour sa part, le Directeur politique du ministère néerlandais des Affaires étrangères, a exprimé sa sympathie pour le peuple iranien et a considéré qu'il était du devoir mondial de lutter contre la pandémie du coronavirus.

Il a dit son pays pour le multilatéralisme et pour aider les institutions internationales à garantir la santé et le bien-être, ajoutant que les Pays-Bas continuent de soutenir le Plan global d’action commun sur le nucléaire iranien de 2015 (PGAC) et les mécanismes connexes.

Votre commentaire

You are replying to: .
6 + 6 =