Golfe Persique/harcèlement US : l’Iran convoque le Représentant des intérêts américains à Téhéran

Téhéran (IRNA) – Le porte-parole de la diplomatie iranienne, Abbas Moussavi, a annoncé la convocation, au ministère des Affaires étrangères, de l'ambassadeur de Suisse à Téhéran, qui représente également les intérêts américains en Iran. « Cette convocation est en réaction aux actes de harcèlement et de provocation des forces américaines dans le golfe Persique », ajoute le diplomate.

Téhéran a convoqué l'ambassadeur de Suisse, qui représente les intérêts des États-Unis en Iran, à la suite de la menace belliciste du Président américain Donald Trump visant les navires iraniens dans le golfe Persique.
Le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères a déclaré que Téhéran a fait part de ces vives protestations auprès de l'ambassadeur de Suisse contre les menaces états-uniennes. 
Abbas Moussavi a également dénoncé ce qu’il a qualifié de « mesures illégales et déstabilisatrices » de la marine américaine près des eaux iraniennes. 
Le diplomate iranien a souligné que la République islamique défendra fermement ses droits maritimes et répondra à toutes les menaces de ce genre. 
Il a également qualifié les propos de Trump de « provocateurs ». 

« Nous avons remis à l’ambassadeur de Suisse une note de protestation où nous avons rappelé à l’administration américaine la nécessité de respecter, par toutes les parties, les règles internationales concernant la sécurité de la navigation maritime et la liberté de circulation de navires. Toujours dans cette note, nous avons averti que la République islamique d’Iran défendait puissamment ses droits maritimes et qu’elle réagirait d’une manière appropriée à toute menace et action illégale dans la région du golfe Persique et de la mer d’Oman ».

Le porte-parole de la diplomatie iranienne a ajouté que la République islamique d’Iran condamnait le tweet provocateur de Donald Trump et qu’elle conseillait à M. Trump de mobiliser, en cette période de crise sanitaire qui touche la région et le monde, ses flottes militaires pour faire freiner la propagation du coronavirus aux Etats-Unis qui se sont transformés aujourd’hui en région la plus polluée du monde par le nombre des malades du Covid-19.

Dans un tweet publié mercredi 22 avril, le président américain Donald Trump a ordonné à l’US Navy de prendre pour cible et de « détruire toutes les canonnières du Corps des gardiens de la Révolution islamique » au cas où elles « harcèleraient les navires américains ».

La présence des forces américaines dans la région «illégale et provocatrice» (Téhéran)

Votre commentaire

You are replying to: .
7 + 1 =