24 avr. 2020 à 13:33
Journalist ID: 2395
Code d'info: 83762832
1 Persons
Le parlement russe exprime son soutien au lancement du satellite militaire iranien Noor -1

Téhéran (IRNA)- Le chef de la commission des affaires internationales de la Douma russe, Leonid Slutsky, ainsi que le Sénat et le gouvernement russe, ont rejeté l'affirmation américaine selon laquelle l'Iran avait violé les résolutions du Conseil de sécurité en lançant dans l'espace le satellite militaire Noor -1.

Slutsky a ajouté que le concept de satellite militaire ne signifie pas le port d'armes militaires, et une telle interprétation de l'action spatiale de l'Iran était incorrecte.

Hier soir, Konstantin Kosachev, chef de la Commission des affaires internationales du Conseil de la fédération (Sénat russe), a démenti les allégations américaines selon lesquelles l'Iran aurait violé la résolution 2231 du Conseil de sécurité lors du lancement réussi du satellite militaire Noor 1 à l'agence de presse russe Interfax, selon lequel aucune résolution a empêché l'Iran de lancer un satellite militaire.

Il a ajouté que les remarques des responsables iraniens au sujet du lancement du satellite militaire iranien Noor 1 dans l’espace, qui ne violent pas la résolution du Conseil de sécurité, sont vraies car ils ne disposent pas de munitions nucléaires. Nous devons prêter attention au fait que le concept de satellite militaire ne signifie pas que l'arme est installée.

Selon l'IRGC, «Noor Satellite», le premier satellite militaire iranien, a été lancé à partir d'un transporteur à trois étages Qased et placé sur une orbite de 425 km.

Ce sera une grande réussite et un nouveau développement pour l'Iran dans le domaine aérospatial.

Après le lancement du premier satellite polyvalent de la République islamique d'Iran, qui est également utilisé pour la défense, le major-général Hossein Salami a félicité mercredi le Leader de l'Iran et le peuple iranien pour ce grand succès et a déclaré que le lancement réussi de ce satellite,
mis à niveau de nouvelles dimensions de la puissance de défense de la République islamique d'Iran, et par la grâce de Dieu, le CGRI rejoint l'espace aujourd'hui.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9422**

Votre commentaire

You are replying to: .
1 + 16 =