Shamkhani: L'opposition US à la demande de prêt de l'Iran viole le Jus Cogens du droit à la santé

Téhéran (IRNA) - L'opposition des États-Unis au prêt iranien du FMI viole le Jus Cogens (les normes impératives) du droit international et du droit à la santé.", a déclaré le secrétaire du Conseil suprême de sécurité nationale d'Iran.

Ali Shamkhani a écrit samedi sur son compte Twitter: "Les États tiers ont deux engagements: mettre fin à la coopération avec l'État violateur et prendre des mesures pour ôter cette condition illégale."

En critiquant l'inertie de l'UE face à cette injustice des USA, Shamkhani a ajouté: "l'Europe s'est contenté seulement d'exprimer sa tristesse!"

Selon Kristalina Georgieva, la directrice générale du Fonds monétaire international, le FMI a décidé de prêter 50 milliards de dollars aux pays qui luttent contre le coronavirus via le mécanisme de l'instrument financier rapide (RFI).

Dr. Hemmati, le gouverneur de la Banque centrale d'Iran, a déclaré en mars que l'Iran avait demandé un prêt de 5 milliards de dollars au FMI dans le cadre du RFI pour endiguer le Covid-19.

La demande de l’Iran a été rejetée, injustement, sous pression du gouvernement américain. Depuis 1960, l'Iran n'a pas pu bénéficier de prêts du FMI bien qu'il en soit un des membres fondateurs.

Votre commentaire

You are replying to: .
1 + 6 =