Santé : un capteur développé par des chercheurs iraniens permet de détecter les cancers plus rapidement

Téhéran (IRNA) - Des chercheurs de l'Université de technologie de Charif, épaulé par le « Fonds de soutien aux chercheurs et aux technologues » du vice-président de la République islamique d’Iran (RII) pour les Sciences et la Technologie, ont conçu et construit un capteur permettant de diagnostiquer bien plus rapidement les cellules cancéreuses dans les tests médicaux et les centres de recherche.

Selon un rapport de la Vice-présidence pour les Sciences et la Technologie, le lundi 2è avril, la mise au point ce nouvel outil qui laisse présager de bonnes perspectives en matière de lutte contre le cancer.

Un diagnostic erroné ou une détection tardive du cancer peut se transformer en une catastrophe irréparable pour les patients, et le but de cette étude est de fournir un moyen simple, précis et peu coûteux de déterminer l'activité de l'enzyme de la Télomérase qui est une enzyme impliquée dans le vieillissement cellulaire qui joue un rôle déterminant dans la cancérisation et qui reste comme indicateur préféré Pour usage diagnostique du cancer.

Elaheh Kazemi Rahmatabadi, cheffe de projet, a déclaré : « Cette recherche a été menée grâce à un appui porté à un projet postdoctoral et la réalisation de ce capteur est le fruit de ces recherches et ce soutien. »

« Une détection précoce, moins invasive, avec boîtier permettra, ainsi, des soins plus efficaces à un stade moins avancé du cancer et un pronostic beaucoup plus prometteur pour les patients »,  s’est-elle félicité.

Votre commentaire

You are replying to: .
1 + 6 =