Toute action illégale et provocatrice se heurte à une riposte ferme de l’Iran (Etat-major des forces armées iraniennes)

Téhéran (IRNA)- « La formation de fausses coalitions menées par les États-Unis sous prétexte de maintenir la sécurité des navires, non seulement ne vise pas à aider la sécurité dans la région, mais encore elle est source d’insécurité sapant dangereusement la paix et la stabilité dans la région », a averti l’état-major des forces armées iranienne dans une déclaration.

 Une déclaration de l'état-major des forces armées iraniennes, émise ce lundi 27 avril, a qualifié la présence de l'armée américaine dans le golfe Persique, le détroit d'Hormuz et la mer d'Oman comme « source d’insécurité » dans la région.

« En tant qu’importantes voies navigables internationales et artère économique du monde, le golfe Persique, le détroit d'Hormuz et la mer d'Oman, étaient toujours des zones sûres pour le passage des pétroliers et des navires commerciaux. Ces régions ont bénéficié de la sécurité nécessaire au cours des dernières années. A cette fin, la République islamique d’Iran (RII), en coopération avec les pays de la région, a tenté d'y maintenir la stabilité et le calme à un niveau acceptable », peut-on lire dans le texte.  

 « Les comportements dangereux qui sapent la sécurité de la navigation maritime ont été déclenchés à partir du moment où le pays aventuriste et terroriste qu’est les États-Unis et certains de leurs alliés se sont invités dans cette région sensible. », insiste le texte.

S’alarmant, la République islamique d'Iran a averti à maintes reprises la communauté internationale, contre le comportement déstabilisateur des Etats-Unis qui perturbe l'ordre et la sécurité régionaux, et qui va à l’encontre du droit et des règles internationaux.

Evoquant les évolutions de l’année dernière dans la région, la déclaration poursuit : « L'année dernière (l’année civile de 1398 (Mars 2019-2020)) peut être considérée comme le summum des gestes malveillants et déstabilisateurs américains dans la région. Eux qui sous le faux prétexte de la sécurité des transports maritimes, dans le golfe Persique, le détroit d'Hormuz et la mer d'Oman, ont dressé de multiples coalitions dans la région! Et en dépêchant des navires et des renforts militaires, ont provoqué d’innombrable dangers et perpétré des actions inhabituelles non-conformes aux normes internationales et aux droits maritimes! et ils ne l'ont toujours pas cessé ».

Le communiqué énumère diverses mesures provocatrices américaines dans les eaux méridionales iraniennes, y compris les exercices et opérations de nuisance militaires, les agressions contre l’espace maritime territorial, les inspections injustifiables des bateaux de pêche ou d’autres embarcations, qui au lieu d’empêcher la contrebande maritime, perturbent l’activité des commerçants et des pêcheurs locaux, sans oublier le gros danger environnemental causé dans ce littoral à cause de la propulsion nucléaire des navires américains.

La déclaration note enfin que les forces militaires des États-Unis et de leurs alliés doivent se retirer de la région et permettre aux pays régionaux d'y rétablir la sécurité en coopération les uns avec les autres, ce qui est le seul moyen sûr de faire respecter la paix et la stabilité dans le golfe Persique, le détroit d'Hormuz et la mer d'Oman.

« Nous l’avons à maintes reprises annoncé: la RII n’a jamais déclanché une guerre ni même un affrontement dans la région. Mais elle sait toujours défendre son intégrité territoriale et cela avec fermeté, puissance et une disposition maximale. Il va sans dire que tout acte de harcèlement, d’aventurisme ou de provocation entraînera la riposte ferme des forces armées iraniennes. Ces agissements engendreront de lourdes conséquences pour les forces bellicistes dont les Etats-Unis. », conclut le texte.

Votre commentaire

You are replying to: .
3 + 1 =