Le comportement interventionniste américain nuit à la sécurité et à la stabilité régionales (Rohani)

Téhéran (IRNA) - Lors d'une conversation téléphonique avec son homologue chinois, le Président de la République islamique d'Iran (RII), Hassan Rohani, se référant au comportement interventionniste américain dans la région, a estimé que de telles mesures étaient « préjudiciables » à la sécurité, la paix et la stabilité dans la région.

Selon le Service de la presse présidentiel, Hassan Rohani et Xi Jinping, ont qualifié lors de cet entretien téléphonique, de « stratégiques » et de « spéciales » les relations Téhéran-Pékin.

Les deux hommes ont également qualifié de « prometteuses » les relations commerciales sino-iraniennes avant d’appeler au développement des relations avec la mise en œuvre des accords bilatéraux et la réalisation le plus tôt possible des projets communs d'infrastructures.

Les  deux Présidents ont également appelé à une coopération accrue entre les deux parties dans le cadre du projet multilatéral de « La Route de la soie » et souligné la nécessité de la mise en œuvre des projets communs bilatéraux liés à cette initiative importante dans la région de l’Asie de l’Ouest.

Les deux hommes ont également exprimé leur sympathie et leur solidarité réciproques à l’adresse des nations et des gouvernements chinois et iranien, à l’occasion de cette triste crise sanitaire provoquée par la pandémie mortelle du coronavirus.  Ils ont émis l’espoir de voir la fin de la maladie grâce à une coopération sanitaire bilatérale et au partage d'expériences et des réalisations sur plan de recherches obtenues par les spécialistes des deux pays.

Se référant au comportement interventionniste américain dans la région,Hassan  Rohani a qualifié de « menace pour la sécurité, la paix et la stabilité » dans la région, ces actions, avant d’ajouter : « Pour l'Iran, la sécurité régionale et les voies navigables revêtent une importance particulière. « Mais malheureusement, le comportement dangereux états-unien est source de la tension et de l’insécurité et risque de déstabiliser la région du golfe Persique », a-t-il prévenu.

« Malheureusement, certains pays cherchent à exploiter politiquement ces conditions, mais la Chine est disposée à appliquer les règles internationales », a pour sa part insisté le Président chinois toujours lors de cet entretien téléphonique, avant de dénoncer la position de Washington qui s’accroche à sa politique de sanctions et de pression maximale visant l'Iran, en pleine crise sanitaire du coronavirus.

Evoquant l'initiative de paix de la République islamique d'Iran appelée « Plan de paix d’Hormuz », en faveur de la sécurité de la région, le Président chinois a salué le geste de Téhéran avant de dire « essentielle » la sécurité du golfe Persique pour la paix et la stabilité mondiales.

Votre commentaire

You are replying to: .
4 + 2 =