La tentative « malveillante » US de prolonger l’embargo anti-iranien sur les armes ne peut aboutir (Jack Straw)

Londres (IRNA) – Pour l'ancien ministre britannique des Affaires étrangères, Jack Straw, les tentatives américaines visant à prolonger à l’ONU l'embargo sur les armes, imposé à l'Iran, est un geste « malveillant » qui ne mène finalement à rien.

S'adressant à IRNA à l’occasion d’une interview ce mercredi 29 avril à Londres, l’ancien haut diplomate britannique, Jack Straw, s’attarde sur un récent rapport du New York Times qui s’intéresse aux tentatives de Washington pour  préparer un argumentaire juridique selon lequel les Etats-Unis restent un Etat partie à l'accord sur le nucléaire iranien de 2015, abandoné par le président milliardaire Donald Trump. « Les États-Unis cherchent à instrumentaliser le Conseil de sécurité des Nations Unies dans l’objectif de dresser un argumentaire juridique contre l'Iran, mais ils savant que leur projet sera heurté à l’opposition russe et chinoise ».

M.Straw a ajouté que les Etats-Unis avaient l'intention de faire pression sur les membres européens du Conseil de sécurité de l'ONU (signataires du Plan global d’action commun sur le nucléaire de 2015 (PGAC)). « Cette politique vise à embarrasser à part les Européens, les démocrates et le principal rival électoral de Donald Trump, Joe Biden », a-t-il encore déclaré.

L'ancien ministre britannique des Affaires étrangères a cependant qualifié de « stériles » les tentatives américaines à cette fin, avant d’indiquer que « ça ne mène à rien ».


 

Votre commentaire

You are replying to: .
1 + 12 =