8 mai 2020 à 13:28
Journalist ID: 2395
Code d'info: 83779999
0 Persons
Les États-Unis devraient mettre fin à leur humiliant «unilatéralisme» (Téhéran)

Téhéran (IRNA)- Le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères, Seyyed Abbas Mousavi, dans un tweet vendredi. a écrit que les États-Unis devraient mettre fin à leur humiliant unilatéralisme.

Tout en publiant un rapport sur le retrait américain des traités internationaux, il a écrit: «L'accord nucléaire de l'Iran, connu sous le nom de Plan d'action global commun (PAGC) n'est ni la première ni la dernière réalisation multilatérale que le président américain Trump s'est retiré. Le gouvernement américain a cherché à garantir ses intérêts à court terme au détriment de la prospérité à long terme des pays. Ainsi, le gouvernement américain devrait mettre fin à son unilatéralisme humiliant. »

Malgré son retrait du Plan d’action global commun (PAGC), Washington souhaite voter un projet de résolution en mai, qui prévoyait la prolongation de l’embargo sur les armes imposé par l’Iran,
dans laquelle l'Estonie, en tant qu'allié de l'OTAN (Organisation du traité de l'Atlantique du Nord) des États-Unis, assumera la présidence périodique du Conseil de sécurité des Nations unies [CSNU], l'agence de presse Associated Press a cité des responsables américains.

La levée des embargos sur les armes de l'ONU fait partie du Plan d'action global conjoint (PAGC) que la résolution 2231 du Conseil de sécurité des Nations unies, qui a été publié pour l'approbation du PAGC, a prédit l'expiration de ces sanctions le 18 octobre 2020, a souligné Mousavi.

Plus tôt, le ministre iranien des Affaires étrangères Mohammad Javad Zarif a réitéré dans un tweet: «Le PAGC fait partie de la résolution 2231 du CSNU. Il n'existerait PAS sans PAGC.»

La semaine dernière, le secrétaire d'État américain Mike Pompeo a également appelé le Conseil de sécurité de l'ONU à prolonger l'embargo sur les armes imposé à l'Iran sous prétexte d'empêcher une nouvelle course aux armements au Moyen-Orient.

Le ministre iranien des Affaires étrangères Mohammad Javad Zarif a critiqué la politique d'intimidation des États-Unis concernant l'accord sur le nucléaire et la résolution 2231 du Conseil de sécurité des Nations unies.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9422**

Votre commentaire

You are replying to: .
7 + 0 =