10 mai 2020 à 10:34
Journalist ID: 3058
Code d'info: 83782033
0 Persons

Tags

Coronavirus: le canal humanitaire suisse n'est pas suffisant (Takht-Ravanchi)

New York (IRNA)- En qualifiant les sanctions américaines, de "cinquième colonne" de l'ennemie dans la lutte iranienne contre le coronavirus, le représentant permanant de la République islamique d'Iran auprès des Nations Unies a déclaré: "Le canal humanitaire suisse ne suffit pas pour la fourniture des besoins d'Iran à l'heure du Covid-19."

Le samedi 9 mai, lors du Webinar international "Les sanctions américaines et le Covid-19, une menace mondiale", Majdid Takht-Ravanchi a décrit les conséquences destructrices des sanctions américaines dans la lutte iranienne contre le coronavirus.

Ce haut diplomate iranien a précisé que toute l'humanité se trouve aujourd'hui dans un camp unique et donc la limitation des capacités d'un pays dans la lutte contre le Covid-19 entraîne l'affaiblissement des efforts mondiaux en vue d'endiguer cette pandémie.

Le représentant permanant de la République islamique d'Iran auprès des Nations Unies a affirmé: "Les sanctions unilatérales des États-Unis affaiblissent les efforts effectués dans la lutte contre le Covid-19. Ces sanctions fonctionnent comme la cinquième colonne de l'ennemi dans le champ de bataille contre cette pandémie."

Le canal humanitaire suisse  (SHTA) ne suffit pas pour la fourniture des besoins d'Iran. Les conditions imposées par la Trésorerie américaine contre les entreprises qui souhaitent bénéficier de ce mécanisme financier sont tellement servers que pratiquement le SHTA est difficilement efficace afin de relancer les échanges commerciaux.", a ajouté Takht-Rvanchi.

Ce diplomate iranien a demandé la levée immédiate des sanctions américaines dans les transactions bancaires, l'assurance, le transport, la médicine, l'industrie,  l'exportation et l'importation pour aider les pays touchés par le coronavirus.

Ce Webinar a été organisé par la coalition "Les Sanctions tuent". Les ambassadeurs de l'Iran, de la Syrie, du Venezuela, de Cuba, de Zimbabwe et du Nicaragua à l'ONU se sont exprimés au cours de ce Webinar.

Votre commentaire

You are replying to: .
1 + 4 =