17 mai 2020 à 14:32
Journalist ID: 3058
Code d'info: 83790516
0 Persons
Khayyâm, de la mathématique à la poésie

Téhéran (IRNA)- Dans le calendrier iranien, le 28 Ordibehesht, le 17 mai est nommé la journée nationale de Khayyâm le scientifique, le philosophe et le poète iranien des XIème et XIIème siècles.

L’importance de Khayyâm ( 1048-1131) dans la tradition intellectuelle iranienne e est due à ses quatrains et à ses travaux scientifiques, en particulier dans le domaine de la mathématique.

Dans ses quatrains, Khayyâm conteste l'hypocrisie et semble avoir préconisé un type d'humanisme. Il n'est pas étonnant que certains l'appellent le "Voltaire oriental". Cette image occidentale, consolidée par les notions exotiques et romantiques attachées à l'Orient, a trouvé en Europe un écho à travers les premières traductions anglophones et francophones de ses quatrains.

C'est grâce au savoir-faire mathématique et astronomique très avancé de Khayyâm à l’époque, le calendrier solaire iranien est reconnu comme un des plus précis au monde. Khayyâm choisit les noms traditionnels perses et zoroastriens pour désigner les douze mois de l’année qui commence par Norouz, le premier jour du printemps. Ce geste démontre l’attachement de Khayyâm à la civilisation iranienne. Khayyâm est aussi l'auteur du "Livre de Norouz" sur la fête iranienne du Nouvel An et ses rites traditionnels.  

Votre commentaire

You are replying to: .
2 + 1 =