Les rassemblements de la Journée mondiale d'Al-Qods garantissent les droits légitimes des Palestiniens, selon un responsable irakien

Téhéran (IRNA)- Selon Hussein Al Asadi, membre de la commission juridique du Parlement irakien, le rassemblement de la Journée mondiale de Qods qui se tient chaque année le dernier vendredi du mois sacré du Ramadan est une garantie de la restauration des droits inaliénables des Peuple palestinien.

Dans une interview exclusive accordée à l'IRNA, M. Hussein Al Asadi a déclaré que la marche de la Journée de Qods est l'un des moyens les plus importants qui exerce une pression non seulement sur les assemblées législatives, en particulier dans les pays européens, mais également sur certaines institutions internationales, comme le Tribunal international de La Haye.

Il a qualifié les pays européens et les États-Unis de plus importants dans la question palestinienne, soulignant que les centres de décision dans ces États pourraient être affectés par le célèbre rassemblement d'Al-Qods pour la défense des droits des Palestiniens.

Pour les régimes dictatoriaux, peut-être que les protestations et les demandes publiques ne peuvent pas influencer les pays; il a dit, ajoutant: Mais pour les démocrates comme les Européens, ils exercent une pression sur leurs législatures pour qu'elles prennent des décisions légitimes sur les droits inaliénables des Palestiniens.

Selon ce responsable irakien, les pressions, y compris les manifestations et les rassemblements, certains pays européens ont pris des décisions contre certains responsables du régime sioniste et les ont empêchés de se rendre dans leurs États pour avoir commis des crimes de guerre contre les Palestiniens.

Hussein Al Asadi a souligné que le rassemblement massif est essentiellement un message aux demandes du public et montre la souffrance d'une nation et est vital pour la réalisation des besoins.

Il a souligné que la marche mondiale de la Journée d'Al-Qods doit se poursuivre jusqu'à ce que toutes les demandes des Palestiniens soient satisfaites.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9422**

Votre commentaire

You are replying to: .
1 + 1 =