Incendie présumé sur le tombeau d'Esther et de Mordéchai : le Président de l'Association des Juifs de Téhéran fustige les médias qui gonflent l’incident

Hamedan (IRNA) - Le chef de l'Association des Juifs de Téhéran fustige les campagnes d’intoxication et de désinformation des ennemis et des opposants à l'unité, à la cohésion et à la solidarité de la société iranienne qui cherchent à gonfler l’incendie présumé survenu dans le tombeau d'Esther et de Mordechai, à Hamedan, à l’ouest de l’Iran, alors que les informations publiées par eux ne sont pas vraies.

Dans une interview accordée à l’IRNA dimanche, à l’issue de sa visite sur le tombeau d'Esther et de Mordechai, Homayoun Sameyah, le Président de l'Association juive de Téhéran, a ajouté : « Au cours de ce déplacement, nous avons rencontré des responsables politiques et sécuritaires ainsi que des autorités du Patrimoine culturel, à Hamedan ».  « C’était une bonne réunion », a-t-il déclaré.

Il a ajouté : « Après une visite approfondie, il est devenu clair que les informations publiées par les médias étrangers n'étaient pas vraies et que le moindre dommage n'a pas été causé au tombeau et au sanctuaire d'Esther et de Mordechai. »

Homayoun Sameyah a déclaré : « L'incendie a été créé de manière très limitée dans la partie extérieure et périphérique du mausolée, et les autorités responsables tentent de déterminer si cet incident était intentionnel ».  

« Le niveau de la liberté religieuse pour la communauté juive en Iran est satisfaisante », avait déjà déclaré dans d’autre occasion le Président de l'Association juive de Téhéran.

La construction de ce lieu saint remonte à environ 2.500 ans et la communauté juive iranienne vit en Iran depuis environ 2700 ans, ajoute Homayoun Sameyah.


 

Votre commentaire

You are replying to: .
6 + 6 =