18 mai 2020 à 10:41
Journalist ID: 3058
Code d'info: 83791350
0 Persons

Tags

L'Iran vu par Drago Štambuk, l'ambassadeur croate à Téhéran

Belgrade (IRNA)- "Je suis fier d'être en Iran, le pays qui est l'origine du peuple croate d'après les preuves historiques.", a déclaré Drago Štambuk, l'ambassadeur de Croatie en Iran.

Lors d'une interview accordée au journal croate Večernji list, l'ambassadeur de la République de la Croatie en Iran, a considéré sa mission diplomatique, un moyen de consolider les relations bilatérales irano-croates, d'approfondir la compréhension mutuelle et de propager les politiques pacifiques de l'Union européenne.

En admirant les mesures prises par le gouvernement iranien contre la pandémie du COVID-19, Drago Štambuk a précisé: "L'Iran se dote d'un système de santé puissant et performant. Les médecins et les soignants iraniens sont parfaits."

"L'Iran est un pays multi-ethnique et historique fort d'une grande civilisation antique. Cela offre aux Iraniens un sentiment de grandeur et de fierté et donc il ne faut jamais les regarder de haut dans les négociations politiques.", a ajouté l'ambassadeur de Croatie en Iran.

"Les Iraniens valorisent l'esprit de compassion et de fraternité. Ils attendent du respect mutuel et réciproque. En Iran, vous allez vous étonner de leur gentillesse. L'Iran est le pays des poètes, des jardins, de la fleur et du rossignol et de la turquoise. Les villes iraniennes sont belles et exceptionnelles. Ispahan, Yazd, Tabriz, Qazvin et d'autres villes sont les perles que chaque voyageur doit découvrir.", a conclus Drago Štambuk.

Avant de se rendre en Iran, Drage Štambuk était l'ambassadeur de Croatie au Royaume-Uni, au Brésil, au Japon, en Corée du sud, en Egypte et en inde. Médecin de formation, Štambuk a publié 33 livres de poésie, de prose et d'anthologies. Il a remporté de nombreux prix internationaux pour ses contributions à l'art, à la poésie, à la culture et à la paix. Il est le fondateur du festival de poésie "Croatia rediviva" à l'île de Brač (son lieu de naissance en 1950).

Štambuk est l'auteur d'un livre de poésie en persan, titré "Damavand de l'autre côté de la mer".

Dans ce livre, Štambuk a appelé le volcan dormant Damavand une monture céleste sacrée qui a caché les secrets du salut en soi à ceux qui souhaitent retourner à l'unité éternelle.

Štambuk a déclaré que c'est un grand honneur que ses poèmes aient été traduits en persan, la langue dans laquelle les grands poètes tels que Ferdowsi, Rumi, Attar, Sanai, Sadi et Hafez ont composé leurs poèmes.

Il a fait l'éloge du mysticisme persan et de la philosophie iranienne, a exprimé ses remerciements à Damavand et a qualifié le mont enneigé de phare dans les nuits turbulentes de sa vie.

Il a consacré son livre à ceux qui sont affectueux envers l'Iran et à ceux qui semblent très éloignés des préoccupations du monde. 

Le 21 décembre 2019, Le grand magazine littéraire iranien "Bokhara" a organisé un événement culturel intitulé "La Nuit de Drago Štambuk" où les conférenciers ont parlé de la poésie de cet ambassadeur-intellectuel croate à Téhéran.

Tags

Votre commentaire

You are replying to: .
4 + 12 =