Les représentants des minorités religieuses renforcent leur alliance avec la République islamique d'Iran

Téhéran (IRNA)- Les représentants des minorités religieuses à l'Assemblée iranienne, dans une déclaration conjointe adressée au Guide suprême de la Révolution islamique, ont insisté sur leur alliance avec l'État et la nation iraniens.

La déclaration conjointe des représentants des minorités religieuses (les juifs, les arméniens, les assyriens et les zoroastriens) a été lue aujourd'hui lors de la séance publique de l'Assemblée islamique.

Cette déclaration énumère une partie des actions les plus importantes des minorités religieuses au cours du 10ème mandat de l'Assemblée islamique;

1. Défendre les intérêts nationaux du pays

2. Approfondir l'unité et la cohésion nationale des monothéistes iraniens dans le cadre de la Constitution de la République islamique, sous la direction éclairée du Guide suprême.

3. Se présenter dans les conférences internationales dans divers pays tels que la Suisse, la Russie, l'Autriche, l'Australie, la Belgique, l'Italie, l'Allemagne, la France, la Côte d'Ivoire, le Kenya, le Vatican, la Syrie, l'Irak et le Liban avec l'objectif d'exposer une image réelle de la vie des minorités iraniennes.

4. Défendre les droits de citoyenneté de tous les monothéistes, y compris les musulmans, les chrétiens, les juifs et les zoroastriens.

5.  Continuer à travailler pour l'égalité des droits des monothéistes iraniens sur la base des concepts fondamentaux de la Constitution.

L'Assemblée islamique compte 290 députés et son 11ème mandat débutera en juin 2020. Les députés dans le système politique d'Iran sont élus pour un mandat de quatre ans au suffrage universel.

Votre commentaire

You are replying to: .
6 + 2 =