Personne en Palestine n'accepte le deal du siècle (l'ambassadeur de Palestine à Moscou)

Téhéran (IRNA)- L'ambassadeur palestinien en Russie, Abdul Hafiz Noafel, a déclaré que l'accord du siècle était voué à l'échec et qu'aucun Palestinien ne l'accepterait.

Noafel a déclaré, lundi lors d'une vidéoconférence avec l'ambassadeur de la République islamique d'Iran auprès de la Fédération de Russie, Kazem Jalali, que «Nous remercions l'Ayatollah Khomeiny (le grand chef de la révolution islamique, éd.) d'avoir appelé cette journée la journée mondiale d'Al Qods.»

Al-Qods est une ville sainte pour nous, mais Israël essaie d'avancer et, en utilisant la situation créée par le coronavirus, atteindre ses objectifs sinistres et faire de cette ville sa capitale, a-t-il déclaré.

L'ambassadeur palestinien, tout en critiquant Israël pour avoir mené des actions provocatrices pour évacuer la ville sainte d'Al-Qods, a souligné que «nous avons donc besoin de l'aide de l'Iran pour protéger la Palestine et les droits des Palestiniens».

«Le nouveau gouvernement israélien a lancé une opération pour prendre le contrôle de la Cisjordanie et occuper 5 000 kilomètres carrés de terres palestiniennes si ses plans sont pleinement mis en œuvre. Désormais, Israël veut mettre en œuvre ses plans d'occupation en utilisant la crise de coronavirus », a-t-il déclaré.

Il faut résister aux efforts d'Israël. La Palestine historique comptait 12 millions d'habitants, dont 50% de juifs et 50% de Palestiniens. Mais la terre est «injustement répartie», regrette-t-il.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9422**

Votre commentaire

You are replying to: .
1 + 15 =