La résistance islamique n'échouera pas, affirme l'ambassadeur de Syrie à Moscou

Téhéran (IRNA)- À la veille de la Journée mondiale d'Al-Qods, l'ambassadeur de Syrie à Moscou, Riyad Haddad, a annoncé que les États-Unis et le régime sioniste devraient accepter que la résistance islamique n'échouera pas et continuera à soutenir la nation palestinienne.

«Nous remercions le fondateur de la République islamique d'Iran, l'imam Khomeiny, pour l'initiative de désigner le dernier vendredi du mois sacré du Ramadan comme Journée mondiale d'Al-Qods», a déclaré Riad Haddad lors d'une conférence de presse conjointe avec l'ambassadeur d'Iran à Moscou, Kazem Jalali, tenue mardi par vidéoconférence.

Le président américain Donald Trump se considère comme un impérialiste qui veut déterminer le sort des autres pays, comme si le peuple palestinien n'existait pas et voulait vendre des terres palestiniennes, a-t-il ajouté.

«Al-Qods n'est pas à vendre, et son importance ne se limite pas à la Palestine et à son peuple. La mosquée Al-Aqsa est importante pour tous les musulmans, car c'est de là que l'ascension du prophète de l'islam (que la paix soit sur lui) a eu lieu, ce qui était un grand miracle qui restera associé à Al-Qods», a-t-il déclaré.

Selon l'ambassadeur de Syrie, l'administration Trump ne prend pas en compte les réalités du monde actuel et ignore qu'elle n'est plus comme avant. Trump essaie d'amener les États-Unis et Israël à déterminer le destin du monde, mais ce ne sera pas le cas, car la résistance islamique ne sera pas écrasée par la guerre.

«Le système unipolaire mondial n'existe plus et nous sommes confrontés à une nouvelle réalité. Nous devons accepter que de nouveaux centres de pouvoir, dont la Russie et la Chine, soient entrés sur la scène politique mondiale», a-t-il conclu.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9422**

Votre commentaire

You are replying to: .
9 + 6 =