La libération d'Al-Qods «plus proche que jamais»: le chef du Hezbollah

Téhéran (IRNA)- Le secrétaire général du mouvement de résistance du Hezbollah au Liban, Seyed Hassan Nasrallah, a déclaré que la libération de la ville sainte al-Qods de l'occupation israélienne était «plus proche que jamais».

«Aujourd'hui en l'an 2020, et malgré toutes les transformations internationales et régionales et toutes les tempêtes, tremblements de terre et sédition qui ont frappé notre région, et en raison de la foi, de la résilience, de la patience, de l'honnêteté, de la loyauté et de la communication entre les nations et les forces de l'axe de résistance dans notre monde arabe et islamique, nous nous trouvons plus proches que jamais de Qods et, si Dieu le veut, de sa libération », a déclaré Nasrallah dans un discours télévisé marquant la Journée internationale de Qods.

Chaque année, des millions de musulmans organisent des manifestations dans le monde entier pour souligner le sort des Palestiniens, répondant à l'appel du défunt fondateur de la République islamique, l'Imam Khomeiny, qui a désigné le dernier vendredi de chaque ramadan comme la Journée internationale du Qods.

«Nous, au Hezbollah, dans la Résistance islamique au Liban, soulignons notre ferme attachement à cette cause (palestinienne) et nous promettons que nous continuerons sur cette voie, aux côtés de notre peuple palestinien patient, blessé, assiégé et moudjahid», a ajouté Nasrallah.

Il a souligné que «les sacrifices et la patience des moudjahidines et des combattants de la résistance et de nos peuples, hommes, femmes, jeunes et anciens changeront toutes les équations».

Rappelant le commandant en chef anti-terroriste iranien, le général de corps d'armée Qassem Soleimani, tué lors d'une frappe de drones américains en Irak au début de l'année, Nasrallah s'est engagé à l'honorer en «poursuivant cette voie, en déployant tous les efforts, en supprimant tous les obstacles, en fermant les rangs, en s'unissant, en montrant solidarité, préparant toutes les circonstances et ouvrant la voie à la journée, qui viendra certainement, dans laquelle nous prierons tous à Qods). »

«La mosquée Al-Aqsa sera libérée par les armes et le sang des fils fidèles de notre nation», a-t-il déclaré.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9422**

Votre commentaire

You are replying to: .
5 + 11 =