24 mai 2020 à 17:33
Journalist ID: 2395
Code d'info: 83799348
0 Persons
Le ministre vénézuélien du pétrole apprécie l'approvisionnement en carburant de l'Iran

Téhéran(IRNA)- Le ministre vénézuélien du Pétrole Tareck El Aissami dans un message a apprécié l'Iran pour l'approvisionnement en carburant, affirmant que la coopération énergétique développera des relations dans tous les domaines.

Au nom de NicolasMaduro et de tous les Vénézuéliens, nous saluons et souhaitons la bienvenue aux navires de la République islamique d'Iran arrivant dans les ports de notre patrie. Cette coopération énergétique vise un développement global au bénéfice de nos peuples, a écrit dimanche El Aissami dans son compte Twitter.

La coopération énergétique entre l'Iran et le Venezuela est basée sur l'échange scientifique et le développement productif de l'industrie des hydrocarbures, en plus de l'expérience qui nous unit en tant que pays de l'OPEP. Merci frères !!, a-t-il ajouté.

Egalement, le commandant des opérations de commandement stratégique du Venezuela, Remigio Ceballos, a déclaré dans un message que les Forces armées nationales bolivariennes du Venezuela apprécient la solidarité de la République d'Iran.

Grâce à la diplomatie de la paix dirigée par notre CJ Nicolas Maduro, il a fait référence à l'escorte de pétroliers iraniens par la marine vénézuélienne et l'aviation bolivarienne.

Selon Reuters, le pétrolier iranien, nommé Fortune, a atteint les eaux du pays vers 19 h 40. heure locale (11 h 40 GMT) après être passé au nord de Trinité-et-Tobago, nation des Caraïbes à deux îles voisine.

Plus tôt, l'ambassadeur du Venezuela, Samuel Moncada, a écrit dans une lettre au secrétaire général des Nations Unies et au chef du Conseil de sécurité de l'ONU que son gouvernement avait alerté la "menace d'un usage imminent de la force militaire par les États-Unis" contre les navires iraniens transportant du carburant pour le pays des Caraïbes.

"Les responsables américains ont publiquement admis qu'ils faisaient pression sur les entreprises pour qu'elles s'abstiennent de fournir de l'essence au Venezuela", a-t-il ajouté.

Moncada a souligné que les États-Unis maintiennent une "pression maximale" contre le Venezuela et l'Iran, qui est un exemple typique de violation de la souveraineté nationale et du droit international.

Il a exhorté le CSNU à adopter les mesures nécessaires pour que le gouvernement Trump mette fin à ses "politiques bellicistes et criminelles".

Votre commentaire

You are replying to: .
3 + 2 =