2 juin 2020, 22:02
Journalist ID: 2385
Code d'info: 83809342
0 Persons
Si l'Europe veut se taire devant la barbarie US, elle doit fermer, à jamais, la bouche (Zarif)

Téhéran (IRNA) – Réagissant une fois de plus à la pratique de la violence et de l'intimidation par les autorités de la Maison-Blanche à l'intérieur de leur pays et à l'étranger, et le mutisme du caractère sélectif et inexcusable, observé par les prétendus défenseurs des droits de l’homme devant les atrocités américaines, le ministre iranien des Affaires étrangères, Mohammad Javad Zarif, a écrit sur son compte Twitter: « Si l'Europe veut toujours garder le silence sur les barbaries commises contre le peuple et les médias aux États-Unis, elle doit fermer, à jamais, la bouche .»

Alors que la menace de répression militaire est brandie (par les autorités de la Maison Blanche), les villes américaines sont le théâtre de la barbarie contre les manifestants et les médias », a écrit Zarif sur sa page Twitter.

Zarif a souligné : « L'Europe, qui procède sans tarder à juger les sociétés non occidentales (à la moindre occasion), continue, cette fois, à observer un silence assourdissant.»

« Si l'Europe veut garder la bouche fermée, elle doit la fermer pour toujours », précise le très haut diplomate iranien.

« La République islamique d'Iran regrette le meurtre tragique de Noirs et condamne la discrimination raciale meurtrière aux États-Unis et appelle les autorités américaines à rendre justice dans ce genre d’affaire d’homicide », c’est ainsi qu’a réagi la diplomatie iranienne via l’oiseau twitter, à la triste mort de George Floyd, nouveau symbole de la violence policière contre les Noirs américains.

Cette violence injustifiée de la part des policiers à l'encontre des Noirs a déclenché de nouvelles manifestations de colère à Minneapolis et dans d’autres villes américaines voir le monde.

L'ex-policier blanc de Minneapolis Derek Chauvin, selon l'enquête, serait resté pendant 8 minutes et 46 secondes le genou sur le cou de Georges Floyd. Pendant près de 3 minutes, l'Afro-Américain de 46 ans s'est plaint de ne pas pouvoir respirer avant de s’éteindre.

Depuis près d'une semaine, les manifestations se multiplient dans tout le pays pour dénoncer sa mort, une affaire à la fois de racisme et de barbarie systématiques.

Les Américains et le monde entier sont sous le choc de ces violences systématiques qui ne sont point soutenables.

Votre commentaire

You are replying to: .
captcha