Réouverture de la frontière de Bazargan : la première cargaison de médicaments arrive en Iran depuis la France

Urmia (IRNA)- « Suite à la reprise des activités frontalières de la zone de Bazargan, la première cargaison de médicaments pesant plus de sept tonnes est entrée en Iran depuis la France », a déclaré le Directeur général des douanes de la frontalière de Bazargan, Sadeq Namdar.

Interviewé par le correspondant de l’IRNA, vendredi 5 juin, Sadeq Namdar a déclaré : « La cargaison médicale de 7 300 kilogrammes comprenant des antisérums sanguins est entré dans notre pays via la frontière de Bazargan depuis la France ».  

Déclarant que la valeur de cette cargaison de médicaments était de 618 981 euros cette autorité a ajouté : « cette cargaison, qui a été chargée depuis la France, a été envoyée aux douanes de Payam à Téhéran après les formalités douanières ».

« Auparavant, 19 expéditions de produits pharmaceutiques étaient entrées dans le pays via la région d’affaire de Sari Sou près de la frontière de Bazargan, en raison de la fermeture frontalière », a-t-il poursuivi.

Cette douane a été lancée en 1926 et est la seule frontière internationale entre l'Iran et la Turquie, qui est active 24h / 24.

L'Iran a trois frontières officielles avec la Turquie, qui se trouvent toutes, à savoir : Bazargan de la ville Mako, Sarv de la ville d’Urmia et Razi de la ville de Khoy, en Azerbaïdjan de l’Ouest.

Le point frontalier de Sarv a été complètement fermé après le déclenchement de la pandémie du coronavirus, mais une liaison ferroviaire limitée entre la frontière de Razi de l’Iran et la Turquie était possible.

Votre commentaire

You are replying to: .
captcha