15 juin 2020, 21:19
Journalist ID: 2385
Code d'info: 83823192
0 Persons
Processus d’Astana: une réunion sur la Syrie prévue à Téhéran (Zarif)

Téhéran (IRNA)- « Une réunion trilatérale irano-turco-russe, dans le cadre du processus d'Astana sur la paix en Syrie se tiendra bientôt à Téhéran », a déclaré le ministre des Affaires étrangères de la République islamique d'Iran (RII), Mohammad Javad Zarif, lors d'une conférence de presse conjointe avec son homologue turc Mevlut Cavusoglu, lundi à Istanbul.

Selon la chaîne libanaise Al-Mayadeen, Zarif a qualifié l'interaction entre les deux pays de « très, très utile » avant d’appeler les équipes médicales iranienne et turque à travailler ensemble pour lutter contre le coronavirus.

Qualifiant encore de « très importante » la réouverture des frontières pour la poursuite des échanges entre la Turquie et l'Iran, Mohammad Javad Zarif a ajouté : « L'une des questions les plus importantes dont nous avons discuté avec notre homologue turc est la reprise des échanges entre les deux pays et à cet égard, le commerce ferroviaire continuera. »
« Nous annoncerons la nouvelle dès que les deux parties parviendront à un accord définitif sur la réouverture des frontières », a renchéri le très haut diplomate. 

Critiquant les sanctions unilatérales des États-Unis contre l'Iran, Javad Zarif n’a pas manqué à remercier Ankara en disant : « Nous remercions nos frères turcs qui se sont tenus à nos côtés pendant les moments difficiles provoquées par les sanctions. »

Soulignant que Téhéran est prêt à davantage d'interaction avec la Turquie, Zarif a déclaré: « L'Iran et la Turquie ont réussi à surmonter la crise sanitaire de coronavirus, et l'Iran est prêt à coopérer avec le personnel médical turc, dans ce domaine si nécessaire. »


Selon M.Zarif, le déclanchement de la pandémie du Covid-19 a montré que le monde entier est interdépendant et a besoin les uns des autres. « Même les grandes puissances qui usent et abusent leur pouvoir pour l'unilatéralisme ne sont pas en mesure de combattre un petit virus », a-t-il insisté.

S’attardant sur d’autre sujet, le ministre iranien des A.E. a poursuivi: « Les vols commerciaux entre la Turquie et l'Iran ont repris le 1er août, et nous avons consulté la partie turque sur l'exportation de gaz naturel iranien vers la Turquie ».

Faisant référence aux efforts des deux pays pour reprendre les vols entre les deux voisins,  Zarif a déclaré que « la question la plus importante pour les deux parties dans la situation actuelle est la santé de la population. »

S’agissant des exportations de gaz iranien vers la Turquie, le Chef de la diplomatie a promis que le peuple turc bénéficierait du gaz iranien dans le cadre d'accords entre les deux pays. 

« Nous avons discuté des dernières évolutions en Syrie, en Afghanistan et au Yémen, et la Turquie travaille pour la paix au Yémen », a encore déclaré Javad Zarif. 

Zarif a poursuivi: « L'Iran et la Turquie étaient depuis le tout début pour une solution pacifique à la crise yéménite.»

Le Ministre des affaires étrangères de la RII a souligné la nécessité de respecter l'intégrité territoriale de la Libye, avant de réitérer que le dialogue irano-turc serait « bénéfique » pour toutes les parties engagées dans le conflit et peut conduire à un avenir meilleur pour la région.

Le Chef de la diplomatie iranienne, Mohammad Javad Zarif (G) aux côtés de son homologue turc Mevlut Cavusoglu, lundi 15 juin 2020 à Istanbul.

Il a également fait état de la tenue de deux réunions, l’une virtuelle et l’autre en face à face, sur la Syrie et a déclaré : « Une réunion se tiendrait virtuellement avec la participation des dirigeants iranien, turc et russe dans le cadre de l'accord d'Astana pour la paix en Syrie. Les garants du processus d’Astana se rencontrent et discutent également en face à face à Téhéran pour donner suite aux pourparlers. »

Le chef de l’appareil diplomatique de la République islamique d'Iran a souligné que « nous espérons pouvoir aider à résoudre les problèmes de la région grâce au processus d'Astana. »

Javad Zarif a également fait état d’une imminente visite du Président turc Recep Tayyip Erdogan à Téhéran durant laquelle des accords commerciaux seraient signés entre les deux parties.

Il s'agit du deuxième déplacement à l'étranger de J.Zarif depuis la stabilisation et la baisse relatives de la première vague du coronavirus.
Zarif s'est rendu à Ankara pour une visite de travail et s'entretenir avec son homologue turc des derniers développements liés aux relations bilatérales et d’importantes questions régionales et internationales. 

Le ministre des Affaires étrangères devrait se rendre à Moscou, la capitale russe, après sa visite en Turquie.

Votre commentaire

You are replying to: .
captcha