16 juin 2020, 09:10
Journalist ID: 3058
Code d'info: 83823434
0 Persons
Les États-Unis menacent la sécurité énergétique de l'Europe

Téhéran (IRNA)- Le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères a condamné le boycott du projet de transfert d'énergie de Nord Stream 2 par les États-Unis.

Quant aux menaces américaines contre l'Allemagne dans le cas du projet Nord Stream 2, le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères a affirmé lundi lors d'une conférence de presse: "Depuis quelques années, nous rappelons à la communauté internationale que le silence contre l'unilatéralisme américain frappera un jour l'Occident. Vous pouvez maintenant voir que les États-Unis boycottent ce projet gazier juste à cause de ses propres intérêts."

Faisant référence à l'embargo américain sur ce projet de transfert d'énergie Russie-Europe, Abbas Moussavi a également écrit mardi sur sa page Twitter: "Comme cela a été averti à plusieurs reprises, si vous vous soumettez à un tyran, cela va augmenter sa tyrannie. Maintenant le tyran américain menace ses alliés européens."

"L'habitude des États-Unis d'enfreindre la loi ne fera que conduire au chaos mondial. Quand le monde comprendra-t-il ce fait et se dressera-t-il contre ce tyran?", a ajouté le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères.

Le gazoduc Nord Stream 2 traversera la mer Baltique, reliant les fournisseurs russes aux consommateurs européens sur plus de 1.200 km. Le pipeline aura une capacité de 55 milliards de mètres cubes de gaz par an. Le projet a un coût estimé à près de 10 milliards d'euros.

Le gazoduc est presque achevé. Il doit permettre de doubler les livraisons directes de gaz naturel russe vers l'Europe occidentale. Aujourd'hui, 18% du gaz naturel consommé dans l'UE provient de la Russie via l'Ukraine.

Selon l'Allemagne, appuyée par la France et l'Autriche, le projet permettra d'assurer un approvisionnement plus stable et moins cher.

Le ministre allemand des Affaires étrangères, Heiko Maas, a qualifié d’«inacceptables» les menaces américaines de sanctionner ses partenaires européens pour leur participation dans la construction d'un gazoduc entre la Russie et l'Allemagne.

Votre commentaire

You are replying to: .
captcha