18 juin 2020, 17:20
Journalist ID: 2395
Code d'info: 83825943
0 Persons
L'Iran ne voit aucun changement dans sa politique à l'égard de la Syrie (Jahangiri)

Téhéran (IRNA)- Le premier vice-président iranien, Es’hagh Jahangiri, a déclaré que la politique de Téhéran à l'égard de Damas n'avait pas changé.

«L'assassinat lâche du martyr général Soleimani n'a pas changé les politiques de la République islamique pour soutenir la Syrie et le front de la résistance», a déclaré Jahangiri jeudi lors d'une conversation téléphonique avec le nouveau Premier ministre syrien, Hussein Arnous.

L'Iran ne ménagera aucun effort pour réduire la pression sur le peuple syrien, a déclaré Jahangiri.

Il a noté que la résistance du peuple et du gouvernement syriens s'est concrétisée, comme l'indique la présence «puissante» de la Syrie dans le monde arabe. Ces réalisations ont forcé le régime israélien à mener une agression et une intervention en Syrie, a-t-il dit, soulignant que l'Iran condamne ces violations.

Évoquant ses réunions avec l'ancien Premier ministre syrien, Jahangiri a appelé au suivi de la mise en œuvre des accords antérieurs entre les deux pays.


Il a également exhorté la communauté internationale et en particulier les Nations Unies à prendre des mesures pratiques pour soutenir le peuple syrien en fournissant des médicaments et des produits de base au milieu de la pandémie.

Le vice-président a souhaité plein succès à Arnous et à la prospérité et à la sécurité du peuple syrien.

Arnous, pour sa part, a apprécié le soutien de l’Iran au peuple syrien. Il a déclaré que Damas était désireux de resserrer ses liens avec Téhéran, ajoutant: «Toute question qui conduirait au renforcement des relations bilatérales est importante pour le gouvernement syrien.»

Dans un décret de la semaine dernière, le président syrien Bachar al-Assad a remplacé Imad Khamis par Hussein Arnous qui était auparavant le ministre syrien des ressources en eau.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9422**

Votre commentaire

You are replying to: .
captcha